NOUVELLES

Retour de Jeff Fillion : « Je ne veux pas refaire un chèque à un avocat »

27/02/2014 02:49 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

L'ancien animateur vedette de CHOI Radio X a confirmé qu'il animera dès lundi une émission quotidienne de deux heures en direct chaque midi sur les ondes de NRJ, à Québec, mais à 46 ans, il se dit plus mature et ne « veut pas refaire un chèque à un avocat ».

Après neuf années passées loin des stations de radio de Québec, l'animateur qui a accumulé les poursuites judiciaires pour ses propos diffamatoires promet de « suivre les règles », mais tout en gardant la couleur qui a fait sa réputation.

« Je suis Jeff Fillion, je ne peux pas être autrement, je ne peux pas me changer, je ne suis pas capable. Mais il y a une chose, je ne suis pas le même Jeff Fillion. Jeff Fillion, il y a 15 ans, il sortait dans les bars, il rentrait à trois heures du matin. Il était un peu plus rock'n'roll. Mais aujourd'hui, je vais dans les compétitions de cheerleading la fin de semaine, ça change beaucoup! », a-t-il illustré.

La direction de NRJ a tout de même prévu le coup de possibles dérapages. La station radiophonique s'est dotée d'un appareil qui permet de diffuser une émission avec un délai, laissant le temps de couper certains passages. « On l'a acheté. Est-ce qu'il va être en fonction ? On verra. On garde cette porte entrouverte », indique le directeur général de NRJ 98,9 Québec, Joël Rioux.

Jeff Fillion sera entouré de son équipe de la radio web Radio Pirate pour sa nouvelle émission, qui sera diffusée de ses propres studios. Elle sera « dans la continuité » de ce qu'il fait depuis huit ans sur cette plateforme. Il continuera d'ailleurs d'animer chaque matin une émission sur Radio Pirate.

Le nouvel animateur de NRJ a déjà une idée du premier débat qu'il soulèvera. « Les premières semaines, d'après moi, je vais essayer de trouver qui veut d'un anneau de glace. Ça fait un mois que je cherche et je n'en trouve pas encore. Je suis un peu désespéré, mais on va fouiller plus fort! »

Avec l'arrivée de Jeff Fillion, la radio qui se présente comme celle « des hits » prend donc un virage plus parlé, mais surtout plus rock selon le directeur général Joël Rioux, qui vise un public cible masculin âgé de 25 à 44 ans.

PLUS:rc