NOUVELLES

Rencontre déterminante pour le Festival de musiques militaires

27/02/2014 10:21 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

Le Festival international de musiques militaires de Québec (FIMMQ) rencontre la Ville de Québec, jeudi, dans le but d'obtenir un financement bonifié qui lui permettrait de relancer l'événement en 2015.

Le FIMMQ dressera un portrait de la situation et présentera ses états financiers lors de cette rencontre avec la vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec, Julie Lemieux.

Sans chiffrer sa demande, Yvan Lachance, président-directeur général du FIMMQ, compte persuader la Ville d'augmenter sa contribution pour assurer l'avenir de l'événement.

« Chose certaine, ça va être raisonnable. Ce qu'on va demander, bien sûr, ça va être plus élevé que le 57 000 $ qu'on recevait par année », dit-il.

M. Lachance mentionne que le Festival s'autofinance à 80 % et que la Ville ne contribue que pour 1,37 % des 20 % restants, financés par les trois paliers de gouvernement.

Selon lui, la Ville de Québec a tout avantage à ramener l'événement qui engendre des retombées économiques de 11 millions de dollars. Durant l'événement, 5000 nuitées sont notamment réservées dans les hôtels pour loger les 600 musiciens invités.

« On pense que le Festival de musiques militaires contribuait à la diversité culturelle de la ville de Québec, sa diversité musicale, sa diversité aussi touristique. Si on y croit, je crois qu'il faut ajuster le soutien qu'on a besoin », fait-il valoir.

Le FIMMQ se désole d'avoir dû annuler ses activités pour 2014, année du centième anniversaire du Royal 22e Régiment. Le FIMMQ promet toutefois que le Royal 22e Régiment sera à l'honneur de l'événement s'il est de retour en 2015.

PLUS:rc