Huffpost Canada Quebec qc

Le mois de mars sera froid et enneigé

Publication: Mis à jour:
HIVER QUEBEC
Agence QMI

Les Canadiens qui attendent avec impatience l'arrivée du printemps et espèrent pour un répit du froid devront patienter un peu plus. Environnement Canada prédit que l'hiver et les grands froids se prolongeront encore quelques semaines.

Des provinces de l'Atlantique jusqu'en Saskatchewan, les températures prévues en mars seront plus froides que la moyenne. Du côté de la Colombie-Britannique et du nord du Canada, les températures seront au-dessus de la moyenne, alors que l'Alberta devrait connaître des températures saisonnières.

En plus du froid, la neige n'a pas dit son dernier mot. David Phillips, climatologue pour Environnement Canada, rappelle que pendant un hiver moyen, plus de 25 % de la neige tombe après le 1er mars.

Malgré des températures prévues sous la moyenne, M. Phillips rappelle que les gens pourront tout de même profiter d'un nombre croissant d'heures d'ensoleillement. « Lors d'une journée froide au mois de mars, les gens ont quand même les bénéfices du soleil. »

Un hiver « impressionnant »

Ces prédictions ne réconforteront certainement pas les Canadiens qui ont vécu un hiver particulièrement difficile, avec des précipitations de neige plus élevées que la moyenne, des épisodes de verglas et de froid polaire. David Phillips indique que l'hiver a été particulièrement « impressionnant » d'un point de vue statistique et qu'il a été difficile pour tous les Canadiens.

Toronto, qui a vécu une tempête de verglas sans précédent, a également subi l'hiver le plus froid et le plus enneigé depuis les 25 dernières années. L'Estrie et la Montérégie ont également été durement touchées par du verglas à la fin du mois de décembre.

Inévitablement, un mois de mars plus froid que la moyenne retardera l'arrivée du printemps, puisque la neige et la glace fondront moins rapidement.

Même si psychologiquement les Canadiens sont prêts à en finir avec l'hiver, M. Phillips croit qu'il est préférable de voir le printemps arriver tranquillement.

« Si la température augmente trop rapidement et la neige fond trop vite, nous devrons faire face à un autre problème : les inondations. » Il souhaite plutôt voir au cours de prochaines semaines des journées chaudes et des nuits froides, assurant une meilleure production de sirop d'érable.

À LIRE AUSSI:

Consultez notre dossier sur les REER pour investir intelligement.

- Comment conjuguer le remboursement de la dette et l'épargne-retraite ?
- Finances personnelles : Mythes et réalités entourant le REER
- REER: comment économiser, selon votre âge
- REER vs CELI : Lequel choisir?
- Comment utiliser ses REER pour acheter une maison ou retourner aux études?


--------------

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Flocons
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction