NOUVELLES

L'ONU a retenu les leçons du génocide rwandais (Ban Ki-moon)

27/02/2014 05:49 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

Les Nations unies ont retenu les leçons du génocide rwandais, a affirmé jeudi leur secrétaire général Ban Ki-moon en ouvrant les commémorations du vingtième anniversaire du génocide de 1994.

"Le génocide rwandais a été un terrible échec de la communauté internationale", a déclaré M. Ban. "Nous avons appris d'importantes leçons", a-t-il ajouté en faisant référence aux efforts pour renforcer la "diplomatie préventive". "Depuis lors, nous avons appliqué ces leçons de nombreuses manières pour améliorer notre réaction".

"Nous savons plus clairement que jamais que le génocide n'est pas un événement isolé mais un processus qui se développe dans le temps, et demande une planification et des ressources", a expliqué M. Ban. "Cela veut aussi dire qu'avec une information convenable, une mobilisation, du courage et la volonté politique, le génocide peut être évité".

Le secrétaire général a cependant reconnu que "l'échec collectif à prévenir des atrocités en Syrie depuis trois ans est une honte pour la communauté internationale". Il a aussi fait allusion aux "graves et flagrantes violations des droits de l'homme en République centrafricaine (qui) ont amené le Conseil de sécurité à mettre en place une commission internationale d'enquête".

Il a enfin noté "des tendances inquiétantes comme la montée des préjudices contre les migrants, les musulmans, le Roms et d'autres minorités en Europe et ailleurs".

"Vingt ans après le génocide au Rwanda, nous pouvons tous faire beaucoup plus pour retenir et appliquer pleinement ses leçons", a-t-il conclu.

Selon l'ONU, environ 800.000 personnes, essentiellement membres de la communauté tutsi, ont péri dans le génocide perpétré par des extrémistes hutu, en trois mois, d'avril à juin 1994.

avz/are

PLUS:hp