NOUVELLES

Libye: l'audience du procès de Seif al-Islam, le fils de Kadhafi, reportée

27/02/2014 07:29 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

Le tribunal de Zenten, dans l'ouest de la Libye, a reporté une audience du procès de Seif al-Islam, fils du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, accusé d'avoir porté atteinte à la sécurité nationale, mais aucune nouvelle date n'a été communiquée jeudi.

"C'est au tribunal de Zenten de fixer la nouvelle date du procès", a indiqué à la presse le porte-parole du bureau du Procureur, Seddik al-Sour.

Selon lui, le procès était prévu initialement le 20 février, mais le tribunal avait décidé de reporter l'audience car sa date coïncidait avec un jour férié décrété à l'occasion des élections d'une Assemblée constituante.

Seif al-Islam avait comparu la dernière fois devant ce tribunal le 12 décembre 2013. Son avocat avait alors affirmé que le procès avait été ajourné au 27 février.

A Zenten, le fils de Mouammar Kadhafi est inculpé pour avoir tenté d'échanger des informations lors de la visite d'une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) le 7 juin 2012 dans cette ville.

Selon M. al-Sour, "ce procès sera reporté à chaque fois en raison de l'absence des autres accusés", les avocats de la CPI.

Seif al-Islam et l'ex-chef de renseignements Abdallah al-Senoussi ont été par ailleurs inculpés le 24 octobre par un tribunal de Tripoli avec plus d'une trentaine de hauts responsables de l'ancien régime, pour la répression de l'insurrection de 2011.

Seif al-Islam et Senoussi font en effet l'objet de mandats d'arrêt internationaux de la Cour pénale internationale (CPI) qui les soupçonne de crimes contre l'humanité lors de la révolte.

Fin mai, la CPI avait débouté les autorités libyennes de leur demande de juger devant les tribunaux libyens Seif al-Islam en raison des doutes sur la capacité du gouvernement libyen à lui garantir un procès juste et équitable. La Libye a fait appel de cette décision.

ila/sw

PLUS:hp