NOUVELLES

Le pétrole continue de baisser en Asie (102,04 USD)

27/02/2014 11:00 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole continuaient de baisser vendredi matin en Asie, en raison d'indicateurs mitigés sur l'économie des Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir, alors que les investisseurs suivaient le développement de la crise en Ukraine.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril cédait 36 cents, à 102,04 dollars, en fin de matinée, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance reculait de 9 cents à 108,87 USD.

Les investisseurs s'inquiètent de données économiques américaines mitigées et des incertitudes causées par la crise en Ukraine, indiquent les analystes de United Overseas Bank à Singapour, dans une note.

Des indicateurs mitigés ont été publiés la veille: côté emploi, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté de façon inattendue pour la semaine close le 22 février. Mais les commandes de biens durables ont accusé un recul un peu moins prononcé que prévu en janvier.

Ces chiffres en demi-teinte ne permettent pas vraiment aux investisseurs de se faire une idée claire des perspectives de consommation énergétique aux Etats-Unis.

En Ukraine, face à l'accélération des événements et la montée des tensions en Crimée où est stationnée la flotte russe de la mer Noire, Varsovie et Londres ont exprimé leur préoccupation, tandis que Washington et l'OTAN ont exhorté Moscou à éviter l'escalade.

La crise en Ukraine ajoute une prime de risque géopolitique aux cours du pétrole, selon certains analystes. D'autres s'inquiètent des risques pour l'économie de l'Europe si la situation dégénérait.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril avait lâché 19 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 102,40 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait terminé à 108,96 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 56 cents.

str-mba/fmp/mf

PLUS:hp