NOUVELLES

Japon: la fusée H2A a placé dans l'espace le satellite météo GPM

27/02/2014 02:16 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

La fusée nippone H2A a décollé dans la nuit de jeudi à vendredi du Japon pour placer avec succès dans l'espace le satellite de mesure des précipitations terrestres GPM, selon les images diffusées en direct par l'Agence d'exploration spatiale japonaise (Jaxa).

Le lanceur est parti comme prévu à 3H37 locales (jeudi 18H37 GMT) de la base de Tanegashima (sud) où le temps était favorable.

Le vol s'est déroulé conformément aux plans, d'après la même source.

"Le satellite s'est séparé du lanceur au moment prévu pour rejoindre ultérieurement son orbite" de travail, a indiqué un commentateur de la Jaxa.

La séparation a eu lieu une quinzaine de minutes après le décollage, au terme d'un vol "tout à fait conforme aux plans".

"La fusée a rempli son rôle, sa mission est réussie", a ajouté le commentateur.

Le Global Precipitation Measurement Core Observatory (ou GPM) est un satellite au coeur d'un vaste projet qui associe l'agence spatiale américaine (Nasa) et son homologue japonaise (Jaxa), ainsi que des centres de recherche européens et indien.

Les instruments japonais et américains embarqués dans le GPM fourniront des données jugées essentielles pour mesurer les chutes de pluie et neige et aider à comprendre et prévenir les phénomènes météorologiques extrêmes comme les typhons.

Le lancement a été effectué sous le contrôle du groupe nippon Mitsubishi Heavy Industries (MHI).

Il s'agissait de la 23e mission de la H2A. La précédente remontait au 27 janvier 2013.

kap/bap

MITSUBISHI HEAVY INDUSTRIES

PLUS:hp