NOUVELLES

GB: ouverture d'une enquête après l'amnisitie d'un ex-militant de l'IRA

27/02/2014 11:47 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête sur les circonstances qui ont conduit à abandonner les poursuites contre un ex-militant de l'IRA, un épisode qui a rouvert des plaies profondes en Grande-Bretagne.

Cette annonce fait suite à l'amnistie de fait du principal suspect de l'attentat meurtrier à Hyde Park en 1982 au motif que celui-ci a reçu en 2007 un courrier officiel lui offrant la garantie ne de jamais être inquiété par la justice.

Cette décision controversée prise par un juge londonien a soulevé un tollé au Royaume-Uni, d'abord parce que la lettre avait été envoyée "par erreur" alors que l'accusé, John Downey, était sous le coup d'un mandat d'arrêt de Scotland Yard.

L'émotion était d'autant plus forte qu'on a appris par la même occasion que 186 autres personnes, tous des ex-militants républicains, avaient reçu un courrier similaire, dans le cadre de l'accord de paix du Vendredi Saint qui avait mis fin, en 1998, à trente ans de violences interconfessionnelles en Irlande du Nord.

Le Premier ministre nord-irlandais Peter Robinson a affirmé ignorer l'existence de ces lettres. Il a menacé mercredi de démissionner en l'absence d'une enquête et d'éclaircissements de la part du gouvernement britannique.

"Je suis d'accord avec le Premier ministre d'Irlande du Nord pour dire que, après la terrible erreur dans le cas Downey, il faut aller au bout des choses. L'affaire est déjà entre les mains du médiateur de la police (...). Nous allons également désigner un juge indépendant pour enquêter publiquement sur ce système administratif et vérifier si certaines de ces lettres ont été envoyées par erreur", a annoncé David Cameron à la presse jeudi.

"Le juge aura un accès total aux documents et personnels gouvernementaux. Il faut avancer rapidement et on publiera les conclusions de l'enquête d'ici la fin du mois de mai", a ajouté le Premier ministre britannique.

jk/dh/jeb

PLUS:hp