NOUVELLES

Le Canadien l'emporte 6-5 en tirs de barrage (PHOTOS)

27/02/2014 10:09 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT
PC

PITTSBURGH, États-Unis - Le Canadien de Montréal a retrouvé son aplomb et réussi un véritable tour de force en venant de l'arrière à quatre reprises au cours de la rencontre pour battre les Penguins de Pittsburgh par la marque de 6-5 en tirs de barrage, jeudi.

David Desharnais a inscrit l'unique but de la séance de fusillade tandis que Peter Budaj a frustré coup sur coup James Neal, Sidney Crosby et Evgeni Malkin. Brendan Gallagher, Daniel Brière à deux reprises, Max Pacioretty et Alexei Emelin, avec l'avantage d'un homme, ont été les marqueurs du Canadien en temps réglementaire.

Même si les deux derniers matchs n'ont pas été parfaits, le Canadien a tout de même récolté trois points sur une possibilité de quatre.

«J'ai aimé l'engagement de notre équipe, on voulait provoquer des choses, a affirmé l'entraîneur Michel Therrien. Ce sont des gros points, ça nous donne de la confiance.»

Neal, Deryk Engelland, Olli Maatta et Crosby en avantage numérique, et Brandon Sutter ont trouvé le fond du filet pour les Penguins, qui ont encaissé un troisième revers seulement en 19 rencontres à domicile. Ils disputaient un premier match en 20 jours en raison de la pause olympique.

La troupe de Dan Bylsma semblait quelque peu rouillée en début de rencontre et Gallagher a profité de la désorganisation de la défensive adverse pour inscrire les siens à la marque avec un peu moins de cinq minutes d'écoulées au match.

Les Penguins n'ont cependant pas mis de temps à retrouver leur rythme. Evgeni Malkin a servi une superbe passe à James Neal qui a récolté son 300e point en carrière en déjouant Peter Budaj d'un tir anodin, moins de trois minutes plus tard. Neal est ensuite revenu à la charge avant la fin de la première en alimentant Engelland, qui a encore une fois profité des largesses du portier du Canadien, pour porter les siens en avant.

«Il a été très bon en deuxième et en troisième, a dit Therrien à propos du travail de son gardien. C'est sûr qu'il aurait aimé revoir les deux buts qu'il a accordés en première, mais je sentais que les joueurs étaient derrière lui. J'aimais l'énergie sur le banc de notre équipe.»

Brière a ramené les deux équipes à la case départ en battant Marc-André Fleury d'un tir vif du poignet décoché du cercle droit à 6:17 de la deuxième période. Le Québécois est venu de l'arrière du filet à reculons pour inscrire son 10e de la saison.

Les deux équipes se sont ensuite échangé des buts avec l'avantage d'un homme en milieu d'engagement. Olli Maatta, le défenseur finlandais de 19 ans, a d'abord déjoué Budaj et Pacioretty a touché la cible moins d'une minute plus tard avec l'aide de Desharnais, qui a amassé sa 100e mention d'assistance en carrière sur la séquence.

Une gaffe de P.K. Subban en supériorité numérique a permis à Sutter de s'échapper et de porter la marque à 4-3 en faveur des Penguins à 7:16 du dernier tiers, mais Emelin a racheté l'erreur coûteuse de son coéquipier en déjouant Fleury d'un tir à ras la glace alors qu'il y avait beaucoup de circulation devant le filet, 24 secondes plus tard. Subban n'a pas rejoué à égalité numérique par la suite.

Crosby, lors du cinquième avantage numérique accordé aux Penguins, a battu Budaj grâce à un tir sur réception qui ne lui a laissé aucune chance avec moins de huit minutes à faire, mais Tanner Glass a ensuite ouvert la porte au Canadien en écopant une pénalité de cinq minutes pour avoir donné du coude. Cette fois, c'est Brière qui a égalé la marque avec son deuxième de la rencontre.

Brière répond bien

Rétrogradé sur le quatrième trio après avoir participé au but égalisateur de Brian Gionta mercredi face aux Red Wings de Detroit, Brière a connu un de ses meilleurs matchs de la saison même s'il n'a obtenu que 9:06 de temps de glace.

Le petit attaquant a amassé deux buts et une aide, même s'il était flanqué des joueurs de soutien George Parros et Travis Moen. Le numéro 48 avait répondu de la même manière le 30 janvier face aux Bruins de Boston, tandis qu'il avait récolté un but et une mention d'assistance après avoir été relégué sur la dernière unité.

«Daniel a joué un bon match, il a été productif et il a fait de bons jeux. J'ai beaucoup aimé sa contribution», a commenté Therrien.

Il a aussi obtenu la confiance de son entraîneur en tirs de barrage, mais il n'a pas eu l'occasion de s'exécuter puisque Desharnais a scellé l'issue de la rencontre au tour précédent.

INOLTRE SU HUFFPOST

CH vs Penguins (Rencontre du 27 février 2014)
La saison 2013-2014 de la LNH en vidéos