NOUVELLES

Angela Merkel devant le parlement britannique avant le thé avec la reine

27/02/2014 04:01 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

La Chancelière allemande Angela Merkel doit prononcer jeudi midi à Londres un discours en allemand devant le parlement britannique avant un déjeuner de travail avec David Cameron et un thé avec la reine, lors d'une visite dominée par les questions européennes.

C'est dans la Galerie royale du palais de Westminster que la Chancelière s'exprimera à la mi-journée pendant une demi-heure devant les députés et les Lords réunis.

De tels égards sont partiellement dus au fait que Mme Merkel s'est montrée a priori arrangeante, en tout cas davantage que le président français François Hollande, face aux velléités réformatrices de M. Cameron.

Ce dernier -- poussé par les eurosceptiques dans son camp et aiguillonné par la montée en puissance du parti populiste et europhobe UKIP à l'approche des élections européennes -- s'est engagé à rapatrier nombre de prérogatives abandonnées dans le passé à Bruxelles, et "à améliorer le fonctionnement de l'Union européenne".

Il entend ensuite demander par référendum aux Britanniques s'ils souhaitent -- ou non -- rester dans une UE réformée, en 2017.

Face à un tel projet, Mme Merkel se déclarait, en janvier 2013, prudemment "prête à discuter des souhaits britanniques". Pour ajouter aussitôt : "mais nous ne devons pas perdre de vue que d'autres pays ont aussi des souhaits et que nous devons in fine trouver un compromis équilibré".

Après le parlement, la Chancelière s'entretiendra avec les chefs des trois principaux partis politiques britanniques, le conservateur David Cameron, le libéral démocrate Nick Clegg et le travailliste Ed Miliband.

Elle partagera ensuite un déjeuner de travail avec le Premier ministre à Downing Street avant de tenir une conférence de presse conjointe, prévue à 14H35 GMT.

Les deux dirigeants devraient notamment discuter du remplacement de Jose Manuel Barroso, le président de la Commission européenne.

Pour ce poste, le parti d'Angela Merkel soutient l'ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker tandis que Downing Street souhaiterait quelqu'un de plus favorable aux réformes souhaitées par David Cameron.

La crise en Ukraine devrait également être au menu des discussions.

La chancelière rejoindra ensuite le palais de Buckingham pour prendre le thé avec la reine Elizabeth II.

Selon un sondage YouGov publié mercredi, l'Allemagne arrive largement en tête (45%) des pays européens avec lesquels les Britanniques estiment que le Royaume-Uni doit entretenir de bonnes relations. La France arrive loin derrière en seconde position avec 11% des sondés.

mc/dh/ia

PLUS:hp