NOUVELLES

Affaire Loretta Saunders : deux suspects accusés de meurtre prémédité

27/02/2014 03:02 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT
Halifax Regional Police

Deux personnes en Nouvelle-Écosse sont accusées du meurtre prémédité de l'étudiante Loretta Saunders.

Les accusés, Victoria Henneberry, 28 ans, et Blake Leggette, 25 ans, doivent comparaître en cour vendredi à Halifax.

Ils étaient déjà tous deux accusés d'avoir volé la voiture de Mme Saunders.

Le service policier d'Halifax traite la mort de Loretta Saunders comme un homicide. Son corps a été retrouvé mercredi le long de l'autoroute 2, au Nouveau-Brunswick. Sa dépouille a été amenée à Saint-Jean pour une autopsie. Le 18 février, sa voiture a été retrouvée à Harrow, en Ontario, où les deux suspects ont été arrêtés.

La famille de Loretta Saunders avait signalé sa disparition aux services policiers le 17 février. Elle était une Inuite originaire de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle étudiait à l'Université Saint Mary's, en Nouvelle-Écosse. L'étudiante était enceinte. Elle avait commencé une thèse de maitrise sur la disparition des femmes autochtones au Canada.

Une voisine de Loretta dit qu'elle ne méritait pas cette fin tragique. Elle connaissait aussi Victoria Henneberry et ne peut pas s'imaginer qu'elle serait mêlée à cette histoire.

La mort de Mme Saunders désole les communautés autochtones. En Nouvelle-Écosse, Cheryl Maloney, porte-parole des femmes autochtones, demande une vaste enquête nationale sur les centaines de femmes autochtones tuées ou disparues au Canada. Plusieurs voient un problème plus large qui est celui de la violence faite aux femmes du Canada, quelle que soit leur ethnie.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?