NOUVELLES

Accident meurtrier car scolaire/train en Egypte: 10 ans de prison pour des employés

27/02/2014 09:01 EST | Actualisé 29/04/2014 05:12 EDT

Une cour d'appel égyptienne a confirmé jeudi la condamnation à dix ans de prison prononcée contre deux employés des chemins de fer pour leur responsabilité dans un accident entre un train et un car qui avait tué 47 écoliers en 2012.

Le car dans lequel se trouvaient les enfants, âgés de 4 à 12 ans, était entré en collision avec un train à un passage à niveau à Manfalout, à 360 km au sud du Caire, le 18 novembre 2012. La barrière de sécurité n'avait pas été baissée à l'arrivée du car scolaire.

La justice a confirmé jeudi la peine de 10 ans de prison prononcée en juin 2013 contre les deux employés, poursuivis pour homicides involontaires et négligence.

Les deux hommes ont aussi été condamnés à une amende de 100.000 livres égyptiennes (environ 10.500 euros).

L'accident, qui avait fait au total 52 morts et 16 blessés selon l'agence de presse officielle Mena, avait entraîné des manifestations de colère et conduit à la démission du ministre des Transport, Rachad al-Metini.

Des militants hostiles au président islamiste Mohamed Morsi, qui a depuis été destitué par l'armée, avaient appelé à la démission de l'ensemble du gouvernement, l'accusant d'avoir été incapable de résoudre les problèmes chroniques touchant les transports dans le pays.

L'Egypte connaît régulièrement de graves accidents routiers ou ferroviaires dus à une circulation anarchique, des véhicules vétustes, des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées.

La tragédie la plus meurtrière a eu lieu en février 2002, avec la mort de quelque 370 personnes dans l'incendie d'un train à une quarantaine de kilomètres au sud de la capitale.

str-tgg/cco/vl

PLUS:hp