NOUVELLES

Wall Street aidée à l'ouverture par les résultats de distributeurs

26/02/2014 10:08 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Wall Street s'affichait en légère hausse à l'ouverture mercredi, aidée par les résultats satisfaisants de groupes de distribution en attendant des chiffres sur l'immobilier américain: le Dow Jones gagnait 0,07% et le Nasdaq 0,25%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average avançait de 11,17 points à 16.190,83 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 10,91 points à 4.298,50 points.

L'indice élargi S&P 500 progressait de 0,06% (+1,04 point) à 1.846,16 points.

Cet indice, le plus regardé par les investisseurs, flirte depuis le début de la semaine avec son record de 1.848,38 points atteint à la mi-janvier, sans parvenir à le dépasser à la clôture.

Mardi Wall Street avait terminé en légère baisse, alors que les investisseurs digéraient une nouvelle salve de chiffres peu brillants: le Dow Jones avait cédé 0,17% à 16.179,66 points et le Nasdaq 0,13% à 4.287,59 points.

Les investisseurs attendent désormais la publication à 15H00 GMT des chiffres sur les ventes de logements neufs aux Etats-Unis.

Toutefois, tout indicateur est actuellement pris avec des pincettes, les observateurs étant prompts à imputer toute faiblesse au mauvais temps qui affecte le pays depuis le début de l'année.

Ils prêteront un oeil plus attentif aux données sur le PIB du quatrième trimestre attendues vendredi, et surtout à la séance de questions/réponses de Janet Yellen, la nouvelle présidente de la banque centrale américaine, devant les sénateurs le même jour.

Pour Patrick O'Hare de Briefing.com, le "manque de conviction" actuel du marché est lié à l'attente de cette intervention. Depuis sa première audition par les membres de la chambres de Représentants le 11 février, "on a eu encore plus d'indicateurs décevants et la diffusion des comptes-rendus des réunions de la Fed en 2008. Cela devrait conduire à des questions de la part des membres (de la commission des Finances du Sénat) et des réponses de Janet Yellen ont le potentiel de faire bouger le marché", estimait-il.

Les indices étaient en attendant aidés mercredi par la progression des actions des chaînes de magasins Target et Lowes, qui ont publié des bénéfices supérieurs ou en ligne avec les attentes.

Le marché obligataire était quasi stable. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,703% contre 2,701% mardi soir et celui à 30 ans reculait à 3,660% contre 3,661% à la précédente clôture.

jum/sl/bdx

PLUS:hp