NOUVELLES

Véronique Fournier tentera de déloger Marguerite Blais

26/02/2014 06:27 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

L'ancienne conseillère municipale Véronique Fournier tentera d'arracher la circonscription montréalaise de Saint-Henri-Sainte-Anne au Parti libéral du Québec sous la bannière du Parti québécois. Une annonce devrait être faite au début de la semaine prochaine.

Un texte de Davide Gentile Twitter Courriel

Défaite en novembre dernier aux élections municipales, elle avait représenté pendant quatre ans le district de Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles pour le parti Vision Montréal. Travailleuse sociale de formation, elle était fortement impliquée dans le dossier de la reconstruction de l'échangeur Turcot.

Mme Fournier réfléchissait depuis quelques jours à la possibilité de se lancer dans la course. Selon des sources bien informées, les photos de la future candidate seraient déjà prises.

Véronique Fournier devra mener une véritable guerre de tranchées pour espérer l'emporter. Son principal atout pourrait être qu'elle connaît bien les enjeux locaux et qu'elle vit dans la circonscription. Ce n'était pas le cas de Sophie Stanké, qui se présente cette fois dans Laporte et qui avait été défaite par 2300 voix en 2012 face à Marguerite Blais.

Québec solidaire a récolté plus de 4000 votes lors de ce scrutin. Les organisateurs péquistes savent qu'ils doivent aller chercher une partie des électeurs qui ont voté QS en 2012 pour espérer l'emporter.

La dernière victoire péquiste dans la circonscription remonte à 1976, lors de l'élection des troupes de René Lévesque.

PLUS:rc