NOUVELLES

Les forces arméniennes tuent un soldat azerbaïdjanais (Bakou)

26/02/2014 10:21 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Les forces arméniennes ont tué mercredi un soldat azerbaïdjanais à la frontière entre les deux pays, en conflit depuis la fin des années 1980 au sujet de la région séparatiste azerbaïdjanaise du Nagorny Karabakh, ont annoncé les autorités de Bakou.

"Le sergent Kerem Nokhbalayev a été tué le 26 février (mercredi) après une violation du cessez-le-feu par l'Arménie", a indiqué le ministère azerbaïdjanais de la Défense dans un communiqué.

La violence s'est intensifiée ces deux derniers mois à la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, les deux parties du conflit s'accusant mutuellement de mener des raids dans lesquels au moins cinq soldats ont été tués.

L'an dernier, quelque 20 soldats des deux parties auraient été tués dans des échanges de tirs à la frontière, qui ont lieu régulièrement autour du Nagorny Karabakh.

Rattachée à l'Azerbaïdjan à l'époque soviétique, cette région séparatiste à majorité arménienne a été l'enjeu d'une guerre qui a fait 30.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés entre 1988 et 1994.

Un cessez-le-feu a été signé en 1994, mais Bakou et Erevan n'arrivent pas à se mettre d'accord sur le statut de la région qui reste une source de tension dans le Caucase du Sud, une zone stratégique située entre l'Iran, la Russie et la Turquie.

L'Azerbaïdjan menace de prendre le contrôle de la région par la force si les négociations n'aboutissent pas, mais l'Arménie a promis des représailles contre toute action militaire.

eg-im/ma/bap/ih

PLUS:hp