NOUVELLES

Les assassins du leader communiste Chris Hani agressés en prison

26/02/2014 10:15 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Deux hommes condamnés pour l'assassinat du leader communiste anti-apartheid Chris Hani en 1993 ont été agressés et blessés en prison mercredi à Pretoria, a indiqué un porte-parole des services pénitentiaires.

"Les condamnés Clive Derby-Lewis et Janus Walusz ont été attaqués par un autre condamné avec une cuillère de table", a indiqué le porte-parole, Manelisi Wolela.

"Ils souffrent tous les deux de lacérations sur le crâne et sur les mains", a précisé M. Wolela dans un communiqué.

Contacté par l'AFP, il n'a pas souhaité faire de commentaires sur le motif de l'agression.

Derby-Lewis, militant d'extrême droite aujourd'hui âgé de 78 ans, et l'immigrant polonais Walusz, 61 ans, ont été condamnés à 25 ans de prison pour l'assassinat de Chris Hani, juste un an avant les premières élections libres en Afrique du Sud et l'arrivée au pouvoir de Nelson Mandela.

L'assassinat avait exarcerbé à l'époque les tensions raciales, provoquant de violentes émeutes dans une Afrique du Sud secouée par les derniers soubresauts de l'apartheid. Nelson Mandela lui-même était intervenu à la télévision nationale, dans un discours vibrant d'émotion et resté célèbre, pour appeler ses concitoyens au calme et à la réconciliation.

L'anniversaire de la mort de Chris Hani est commémoré chaque année par les grandes organisations politiques et syndicales en Afrique du Sud.

jcm-cpb/mba

PLUS:hp