NOUVELLES

Le bitcoin, une monnaie virtuelle en sursis?

26/02/2014 05:16 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Une crise frappe le bitcoin et les internautes se mobilisent pour défendre cette monnaie virtuelle.

Voici quelques données sur le bitcoin.

Q: Le bitcoin, qu'est-ce que c'est?

A: C'est une monnaie virtuelle créée à partir d'un codage informatique crypté.

Mais contrairement aux devises physiques telles que l'euro ou le dollar, le bitcoin et sa zone d'influence ne sont régis par aucune banque centrale ni aucun gouvernement.

La "zone bitcoin" est contrôlée et régulée par une vaste communauté d'internautes. Les défenseurs de cette monnaie arguent qu'elle ne peut être soumise aux caprices d'un Etat qui pourrait par exemple être tenté de la dévaluer pour réduire sa dette.

Comme toutes les autres monnaies, le bitcoin peut être échangé contre des services ou des marchandises ou même d'autres devises, du moment que l'autre partie à la transaction en accepte le principe.

Q: D'où vient le bitcoin?

A: Le bitcoin tire son origine d'un logiciel conçu en 2009 par un ou plusieurs informaticiens, se cachant derrière le pseudonyme Satoshi Nakamoto.

Les transactions en bitcoins ne peuvent être réalisées sur ordinateur que via un codage crypté et sécurisé de manière à ce que le même bitcoin ne puisse pas être échangé plusieurs fois en même temps.

Les utilisateurs peuvent dupliquer des bitcoins pour en produire de nouveaux si et seulement si leur ordinateur est équipé de ce logiciel complexe.

Toutefois, le potentiel de création de nouveaux bitcoins est à ce jour limité à 21 millions d'unités.

Q: Combien coûte un bitcoin?

A: Comme pour toutes les devises sa valeur est variable. Mais contrairement aux autres monnaies il a évolué dans des marges très importantes et a été soumis à d'importants mouvements de fluctuation, dans un laps de temps réduit.

A titre indicatif, le bitcoin ne valait lors de son lancement que quelques centimes d'euros ou de dollars. L'an dernier il a culminé à plus de 1.000 USD pour 1 bitcoin.

On compte actuellement une douzaine de millions de bitcoins en circulation dans le monde.

Or selon plusieurs économistes, la masse restreinte de bitcoins en circulation en fait une monnaie appelée à devenir de plus en plus chère, et à fonctionner davantage comme une valeur refuge --au même titre que l'or-- que comme simple devise d'échange.

Q: Le bitcoin a-t-il un avenir?

A: Selon certains observateurs, les difficultés qui se font jour pourraient lui être fatales à terme. Mais dans ce cas, il aura à leurs yeux tracé le sillon d'une future devise cryptée électroniquement appelée, elle, à s'installer dans la durée.

Dans sa forme actuelle, le bitcoin reste toutefois vulnérable et exposé au vol ou toute autre opération frauduleuse, comme semblent l'illustrer aujourd'hui les déboires du japonais MtGox.

Les détracteurs de la première monnaie virtuelle de l'internet, y voient l'instrument de tous les trafics illégaux de drogue ou d'armes.

Certains Etats, dont la Russie et la Chine, ont d'ores et déjà pris l'initiative de restreindre les transactions libellées en bitcoin.

Et l'Institut International de la Finance (International Institute of Finance, IIF) qui regroupe plus de 450 banques et institutions financières, lui promettait récemment un avenir limité.

hih-hg/jta/rhl/jpr

PLUS:hp