NOUVELLES

Inde: sept marins blessés et deux disparus dans l'accident d'un sous-marin

26/02/2014 04:45 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Deux marins indiens sont portés disparus et sept ont été blessés dans un accident de sous-marin au large de Bombay (ouest) mercredi, ont annoncé des responsables de la marine indienne.

A la suite de cet accident, le chef de la marine indienne a donné sa démission.

"Endossant la responsabilité morale des accidents et incidents survenus ces derniers mois, le chef de l'état-major de la Marine, l'amiral DK Joshi, a démissionné aujourd'hui", a indiqué un communiqué du ministère.

Les sept marins blessés dans l'accident de mercredi ont inhalé de la fumée et ont dû être évacués par voie aérienne pour être soignés, a dit le porte-parole de la marine, Rahul Sinha.

"Le sous-marin était en sortie de routine au large de Bombay quand de la fumée a été détectée. Des mesures ont été prises pour la contenir", a dit le commandant à la chaîne NDTV.

"Les marins sont soignés sous la surveillance d'une équipe de médecins. Mais je n'ai pas d'autres précisions", a-t-il ajouté.

Des navires ont été envoyés en soutien autour du sous-marin INS Sindhuratna, de fabrication russe, a-t-il précisé.

Les sept marins se sont évanouis après une fuite dans le compartiment des batteries du sous-marin, indique pour sa part l'agence de presse indienne Press Trust of India (PTI).

Deux membres de l'équipage sont par ailleurs portés disparus alors que le sous-marin est en train de regagner son port à Bombay, a indiqué à l'AFP un responsable de la marine sous couvert d'anonymat.

En août, 18 marins avaient été tués dans l'explosion du sous-marin INS Sindhurakshak, le pire accident connu par la marine indienne depuis 1971.

En janvier, un autre sous-marin, l'INS Sindhughosh, s'était échoué lors de son retour au port de Bombay.

La marine indienne dispose de 14 sous-marins mais entre sept et neuf sont opérationnels simultanement en raison de réparations et de remises en état.

ayp-abh/ef/bap/plh

PLUS:hp