NOUVELLES

France-Maroc: Paris dément des propos prêtés à son ambassadeur à l'ONU

26/02/2014 07:23 EST | Actualisé 28/04/2014 05:12 EDT

Paris a démenti mercredi des propos sarcastiques sur le Maroc prêtés à son ambassadeur à l'ONU Gérard Araud, tout en confirmant que ce dernier avait bien rencontré en 2011 l'acteur espagnol Javier Bardem, qui a rapporté les propos controversés.

"Notre représentant permanent à l'ONU a rencontré, à sa demande, Javier Bardem en 2011. Il n'a pas tenu les propos qui lui sont prêtés", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal.

Le Maroc est une "maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n'est pas particulièrement amoureux mais qu'on doit défendre": la petite phrase rapportée par Javier Bardem, producteur d'un documentaire sur le Sahara occidental, alimente la chronique de la tension diplomatique entre Paris et Rabat depuis une semaine.

Ces propos "scandaleux", selon Rabat, avaient d'abord été attribués à l'ambassadeur de France à Washington - ce que Paris avait déjà démenti - avant d'être prêtés à M. Araud.

Des milliers de Marocains ont manifesté mardi devant l'ambassade de France à Rabat pour exprimer leur colère.

Le Sahara occidental, ex-colonie espagnole contrôlée par le Maroc mais revendiquée par des indépendantistes soutenus par l'Algérie, est le sujet le plus sensible qui soit pour Rabat.

A l'ONU, Paris est un soutien traditionnel du royaume sur le Sahara.

Les relations entre la France et le Maroc se sont également tendues à la suite du dépôt de plaintes pour "torture" et "complicité de torture" à Paris visant le patron du contre-espionnage marocain.

Le président François Hollande s'est efforcé d'apaiser la querelle diplomatique lors d'un entretien téléphonique lundi avec le roi Mohammed VI, et Paris ne cesse depuis plusieurs jours de réitérer son "amitié constante" pour le Maroc.

cf/prh/jh

PLUS:hp