NOUVELLES

Un promoteur de Trois-Rivières s'intéresse au Concorde

25/02/2014 06:19 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Un promoteur de Trois-Rivières, Jean-Claude Fortin, souhaite évaluer la faisabilité d'un projet de rénovation comprenant des chambres d'hôtel et des condominiums dans le bâtiment qui abritait l'hôtel Loews Le Concorde.

Le promoteur d'Invescan Capital voudrait aménager de 100 à 120 appartements de luxe de 4 ou 5 pièces et demie pour des personnes âgées de plus 50 ans, ainsi que de 120 à 150 chambres d'hôtel.

L'homme d'affaires, qui a entre autres réalisé le Centre des congrès de Trois-Rivières, n'a pas encore entrepris de discussions sérieuses ni avec Loews, le propriétaire actuel, ni avec la Ville de Québec. Il attend la fin de l'entente entre le groupe new-yorkais et les résidences Soleil, qui vient à échéance à la fin de la semaine.

Jean-Claude Fortin est prêt à investir au moins 30 millions de dollars dans le projet et à garder une partie des employés de l'hôtel. « Si je veux faire la conversion en haut pour faire des appartements et l'hôtel en bas, on figure que ça coûtera de 30 à 35 millions de dollars pour le rénover et peut-être un autre 20 millions pour acheter l'immeuble. »

Il ajoute que le restaurant L'Astral restera ouvert s'il prend possession du bâtiment, et qu'il pourra être fréquenté par les clients de l'hôtel, les gens de l'extérieur et, bien sûr, les locataires de logements.

Rappelons que l'hôtel Loews Le Concorde a fermé ses portes à la mi-février. Le promoteur Eddy Savoie, propriétaire des résidences Soleil, souhaite pour sa part acquérir l'édifice pour le transformer en appartements pour aînés.

PLUS:rc