NOUVELLES

Siri: la firme chinoise qui a porté plainte contre Apple attend une décision de justice

25/02/2014 02:39 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Une société chinoise qui avait porté plainte contre Apple, l'accusant d'avoir copié un de ses produits pour la fonctionnalité "Siri" de ses iPhones, estime être dans son droit et attend désormais une décision de justice, a déclaré mardi son avocat.

La firme shanghaïenne Zhizhen Network Technology, qui possède les droits du logiciel "Xiao i Robot" --breveté en 2004--, accuse le géant américain de l'électronique d'avoir enfreint ce brevet pour la conception de son "assistant personnel intelligent" Siri.

L'affaire avait été formellement examinée par un tribunal de Shanghai en juillet 2013 mais aucune décision de justice n'a été annoncée jusqu'à présent.

"Nous pensons que nous sommes dans notre bon droit", a indiqué mardi à l'AFP Yuan Yang, avocat de Zhizhen. "Nous espérons avoir clarifié tous les aspects (de notre affaire) et laissons le tribunal formuler un jugement conforme à la loi, qui rendrait au détenteur du brevet chinois le mérite qui lui revient".

Dans une procédure distincte, Apple a quant à lui demandé aux autorités de réviser la validité du brevet original déposé pour Xiao i Robot, selon Zhizhen.

La filiale d'Apple en Chine a ainsi demandé au Bureau d'Etat de la propriété intellectuelle, chargé de la protection des brevets, de déclarer invalide ce brevet, a indiqué Zhizhen dans un communiqué.

Cette requête a été refusée par le Bureau en septembre 2013, au grand dam d'Apple, qui a ensuite demandé à la justice d'examiner le cas et de se prononcer sur ce refus de révision du brevet, a ajouté le groupe chinois. Un tribunal de Pékin doit se pencher jeudi sur la question.

"En se basant sur le contexte, la demande (d'Apple) devrait normalement être rejetée. Nous restons optimistes et faisons confiance au tribunal pour rendre un jugement impartial", a souligné l'avocat Yuan.

L'agence officielle Chine nouvelle avait qualifié lundi de "plainte" formelle la procédure judiciaire entamée par Apple pour demander la révision du brevet de Xiao i Robot.

Interrogé par l'AFP, Apple s'est refusé à tout ccommentaire tout comme le comité de révision des brevets.

De son côté, un employé du Bureau d'Etat de la propriété intellectuelle n'a pas souhaité s'exprimer sur cette affaire précise, tout en rappelant que de telles procédures étaient habituelles.

Siri, décrit par la firme à la pomme comme un "assistant personnel intelligent", a été commercialisé pour la sortie de la version 4S du iPhone d'Apple en 2011 et répond à la voix grâce à un système de reconnaissance vocale.

Zhizhen affirme que Xiao i Robot, breveté sept ans auparavant, fonctionne de la même manière et a des applications dans de nombreux domaines incluant les télécommunications, la finance et l'e-commerce.

bxs-jug/jh

PLUS:hp