NOUVELLES

Montréal, Melbourne, Boston, même combat

25/02/2014 09:28 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Montréal doit s'inspirer de sept grandes villes pour réussir sa relance sur le plan économique, selon une vaste étude préparée par le Boston Consulting Group et BMO Groupe financier.

Un texte de François Cormier Twitter Courriel

Il s'agit de Manchester (Angleterre), Melbourne (Australie) ainsi que des villes américaines de Philadelphie, Pittsburgh, Boston, San Diego et Seattle. Ces villes, comparables à Montréal, sont parvenues à se relancer après une période difficile.

Les auteurs de l'étude, L. Jacques Ménard et Eric Brat, indiquent que Montréal fait face à des problèmes importants :

  • la croissance du PIB y a été plus faible : 37 % à Montréal contre 59 % pour la moyenne des grandes villes canadiennes;
  • le chômage y a été plus élevé : depuis 15 ans, il a oscillé autour de 8,5 % dans le Grand Montréal contre 6,3 % ailleurs au Canada;
  • le revenu disponible des citoyens y a progressé plus faiblement, soit une augmentation de 51 % à Montréal comparativement à 87 % ailleurs au Canada;
  • la croissance démographique de Montréal a été la moitié de celle des autres grandes villes du pays, à savoir 16 % contre 33 %.

Ils proposent donc différentes solutions, notamment l'adoption d'une loi visant à donner des pouvoirs spécifiques à la ville de Montréal, comparable au City of Toronto Act, adopté par le gouvernement ontarien en 2007.

Dans leur étude, les auteurs notent que les pouvoirs du maire de la métropole québécoise sont assez limités.

Par conséquent, les auteurs écrivent qu'il faudrait que Montréal ait des moyens fiscaux supplémentaires. Ils évoquent l'idée de péages sur les ponts, mais se gardent bien de les recommander. Néanmoins, il s'agit selon eux d'un problème sur lequel les élus devront se pencher.

Quel pacte fiscal pour Montréal?

Pour le maire de Montréal, Denis Coderre, qui hésite à alourdir le fardeau des automobilistes avec la taxe sur l'essence, il faut réfléchir « en termes d'investissements économiques et de nouvelles sources de revenus », autres que la taxe foncière.

PLUS:rc