NOUVELLES

Ligue des champions - Face à l'ogre Real, Schalke ne veut "pas se cacher"

25/02/2014 10:28 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Le club allemand de Schalke 04 jouera vers l'avant et sans "se cacher" face à l'ogre Real Madrid qu'il reçoit mercredi en huitième de finale aller de la Ligue des champions, a promis son entraîneur mardi.

"Il faudra jouer avec courage et ne surtout pas se cacher si on veut réaliser un petit miracle" contre les Merengue, qui comptent dans leurs rangs rien moins que le meilleur joueur du monde, Cristiano Ronaldo, a déclaré l'entraîneur du club de la Ruhr Jens Keller, en conférence de presse.

Ce dernier a souligné qu'il ne fallait pas se focaliser sur "CR7", car "le Real compte des joueurs exceptionnels à tous les postes".

"Il ne faudra pas leur laisser d'espace sous peine d'être immédiatement punis", a-t-il détaillé.

"Nous n'avons pas les mêmes moyens financiers, mais je le répète, nous n'avons pas à nous cacher, nous ne sommes pas trop mauvais nous-mêmes", a-t-il ajouté.

Le technicien a assuré n'avoir rien prévu de spécial pour ce match. "Nous nous sommes préparés comme pour tous les autres matches. On n'a pas fait appel à un sorcier vaudou", a-t-il plaisanté.

L'attaquant néerlandais Klaas-Jan Huntelaar, un ancien de la "maison blanche", a lui aussi estimé que "si tout le monde est à 100% (dans son équipe), on peut leur poser des problèmes".

"C'est un super match à jouer à domicile, un match couperet, il faut profiter de ces moments-là", a-t-il poursuivi.

Le stoppeur brésilien Felipe Santana, qui jouait l'an passé à Dortmund, avec qui il avait étrillé le Real 4 à 1 en demi-finale aller de Ligue des champions, y croit aussi.

"Ce soir-là, c'est vrai que tout s'était bien passé pour nous, et mal pour le Real. Mais on avait quand même montré que cette équipe peut perdre", a-t-il rappelé.

Schalke attendra le dernier entraînement en soirée pour savoir si elle pourra aligner son capitaine et arrière droit Benedikt Höwedes comme vis-à-vis direct de Ronaldo, et si sa petite perle du milieu de terrain, Julian Draxler, courtisé par les plus grands clubs d'Europe, pourra lui aussi tenir sa place.

hap/yap/jcp

PLUS:hp