NOUVELLES

Le président suisse, dirigeant de l'OSCE, parle Ukraine à la Maison Blanche

25/02/2014 07:25 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Le président de la Suisse Didier Burkhalter, qui dirige aussi l'OSCE, a parlé mardi de la situation en Ukraine avec le vice-président des Etats-Unis Joe Biden à la Maison Blanche, a indiqué l'exécutif américain.

M. Biden s'est entretenu neuf fois ces dernières semaines avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, destitué le week-end dernier par le Parlement après une révolte populaire contre son régime pro-russe.

Le numéro deux de l'exécutif s'est donc retrouvé en pointe dans la gestion de cette crise depuis Washington. Lundi, soucieuse de ne pas froisser davantage Moscou, la Maison Blanche s'est abstenue de reconnaître le dirigeant du Parlement comme président par intérim, et a appelé à la formation d'un gouvernement de techniciens à Kiev pour gérer les affaires courantes jusqu'à des élections.

Le même jour à l'ONU à New York, M. Burkhalter a révélé que l'OSCE, l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, avait nommé un envoyé spécial pour l'Ukraine et proposé de créer un Groupe de contact international.

Lui et M. Biden ont parlé mardi "de la situation actuelle en Ukraine, dont le soutien que les Etats-Unis et l'OSCE pourraient offrir pour aider le pays à retrouver la paix et la stabilité", selon la présidence américaine.

De même source, lors de cette conversation, M. Biden a aussi salué "l'amitié solide" entre Washington et Berne et "sincèrement remercié la Suisse" de représenter les intérêts américains en Iran et à Cuba, pays avec lesquels les Etats-Unis n'entretiennent pas de relations diplomatiques.

tq/are

PLUS:hp