NOUVELLES

Le Canadien a beaucoup de pain sur la planche avec 7 matchs en 11 jours

25/02/2014 01:17 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT
Mike Stobe via Getty Images
UNIONDALE, NY - DECEMBER 14: P.K. Subban #76 of the Montreal Canadiens skates against the New York Islanders at Nassau Veterans Memorial Coliseum on December 14, 2013 in Uniondale, New York. The Canadiens defeated the Islanders 1-0 in overtime. (Photo by Mike Stobe/NHLI via Getty Images)

BROSSARD, Qc - Le Canadien disputera sept matchs en 11 jours à compter de mercredi et Michel Therrien s'est dit conscient qu'il a beaucoup de pain sur la planche s'il veut que ses joueurs retrouvent leur synchronisme rapidement après la pause olympique de deux semaines.

«Nous sommes conscients que nous allons entamer une portion difficile de notre calendrier, a admis Therrien. Nous disputerons sept matchs en 11 jours, donc c'est un rythme encore plus rapide que celui qui prévaut en séries éliminatoires. En conséquence, ce sera très exigeant pour les joueurs.

«C'est surtout sur le synchronisme qu'il faut travailler, et on a essayé de revoir certains aspects de notre jeu, notamment l'avantage numérique, a-t-il ajouté. On a porté beaucoup d'attention sur notre synchronisme, pour s'assurer qu'on sera le plus prêt possible pour le match de demain (mercredi).»

Le premier test surviendra au Centre Bell contre les Red Wings de Detroit (26-20-12), qui occupent présentement le huitième rang dans l'Association Est. La formation de l'entraîneur-chef Mike Babcock affrontera le CH sans son capitaine Henrik Zetterberg, qui a été opéré la semaine dernière pour une hernie discale.

«Une équipe comme celle de Mike Babcock n'est pas facile à affronter. Il leur manque certains éléments importants, mais c'est une équipe qui a beaucoup de profondeur, a noté Therrien. Ils comptent sur plusieurs bons jeunes joueurs qu'on ne connaît pas beaucoup. Le match de demain (mercredi) est donc très important pour les deux équipes et, si je peux dire quelque chose, c'est que d'ici la fin de la saison tous les matchs sont importants.»

Les joueurs sont conscients du défi qui les attend au cours des prochaines semaines. Après le duel contre les Red Wings, le Canadien croisera le fer avec les Penguins à Pittsburgh jeudi, avant de revenir au Centre Bell pour affronter les Maple Leafs de Toronto, samedi. Il entreprendra ensuite un voyage de quatre matchs sur la côte Ouest américaine.

«C'est une grosse commande, et ça ne sera pas moins compliqué (après ces deux semaines), a rappelé David Desharnais. On va jouer beaucoup de matchs contre des clubs de notre section — je pense qu'il reste 23 matchs, donc ce sera 23 matchs super difficiles. Il s'agira de retrouver le momentum que nous avions avant de partir en pause pour les Olympiques, de se placer de façon à pouvoir participer aux séries éliminatoires et d'atteindre notre 'peak' au moment d'y entrer.»

Contre les Red Wings, Therrien a annoncé que ce sera Peter Budaj qui gardera les buts du Canadien (32-21-6), puisque Carey Price récupère toujours de son parcours olympique. L'entraîneur-chef du Tricolore a d'ailleurs profité de l'occasion pour vanter le travail de son gardien no 1 à Sotchi, qui n'a pas participé à la séance d'entraînement du Canadien — tout comme P.K. Subban.

«(Price) a été très bon, comme il l'a été depuis le début de la saison, a souligné Therrien. Ce n'était donc pas une surprise de le voir disputer les matchs comme il le faisait. Sa concentration — c'est un 'battant' devant le filet — était très bonne et donc j'ai été très fier. Il y a mis beaucoup d'efforts, c'est une bonne personne, et il a pris beaucoup de maturité et est en train de devenir un 'leader'. C'est vraiment exceptionnel ce qu'il a fait.»

Contrairement à Price et Subban, Pacioretty, qui a représenté les États-Unis aux Jeux de Sotchi, a repris l'entraînement avec ses partenaires de trio Brendan Gallagher et Desharnais même s'il disposait d'une journée de congé supplémentaire. Les autres Olympiens, Tomas Plekanec et Alexei Emelin, ont aussi participé à l'entraînement au complexe sportif Bell de Brossard.

D'autre part, Alex Galchenyuk a poursuivi sa remise en forme en compagnie de ses coéquipiers, mardi, après avoir raté les 14 derniers matchs des siens. Il a patiné avec Lars Eller et Rene Bourque au sein du troisième trio, et Therrien a confirmé à l'issue de la séance d'entraînement qu'il participera au match contre les Red Wings. Travis Moen sera lui aussi de retour au jeu mercredi.

En défensive, Jarred Tinordi formait un duo plutôt robuste avec Douglas Murray. Therrien, qui a observé le géant de six pieds, six pouces et 227 livres lors du passage des Bulldogs de Hamilton au Centre Bell vendredi dernier, l'a encensé mardi. Il a toutefois refusé de discuter de la situation de Nathan Beaulieu, qui devait pourtant être rappelé par le CH à l'issue de la trêve olympique.

Brandon Prust, qui est toujours ennuyé par une blessure «au haut du corps», a patiné en solitaire, tout comme Michaël Bournival, qui a subi une commotion cérébrale contre les Canucks de Vancouver lors du dernier match du Canadien à domicile avant la pause olympique. En revenant sur la patinoire mardi, le Québécois a franchi la première étape du processus de remise en forme, a révélé Therrien.

INOLTRE SU HUFFPOST

Sotchi 2014: La finale Canada-Suède en images