NOUVELLES

Afghanistan: neuf officiers limogés pour "négligence" après une attaque des talibans

25/02/2014 07:49 EST | Actualisé 27/04/2014 05:12 EDT

Neuf officiers des forces afghanes accusés de "négligence" ont été limogés à la suite de l'attaque menée dimanche par les talibans contre un poste de l'armée qui a coûté la vie à 21 soldats, a annoncé mardi le ministère de la Défense.

"La décision a été prise par le Haut conseil de la Défense après un compte-rendu du chef d'état major de l'armée" sur cette attaque, a indique le ministère de la Défense dans un communiqué.

Les neuf officiers, parmi lesquels figurent un général et des responsables du renseignement afghan, pourront en outre faire l'objet de poursuites, a ajouté le ministère.

Plusieurs centaines d'insurgés ont assailli dimanche pendant quatre heures un poste de l'armée afghane dans la province de Kunar (est). Cette attaque, la plus meurtrière contre les forces afghanes depuis des mois, a été revendiquée par les talibans.

Lundi, le porte-parole du ministère de la Défense, le général Zahir Azimi, a affirmé que cette attaque avait été planifiée "à l'extérieur de l'Afghanistan", une accusation semblant viser le Pakistan voisin.

Kaboul accuse régulièrement le Pakistan, qui fut le premier soutien des talibans lorsqu'ils étaient au pouvoir (1996-2001) et où nombre d'entre eux ont trouvé refuge après la chute de leur régime, de soutenir leur rébellion pour défendre ses intérêts stratégiques dans la région, ce qu'Islamabad a toujours nié.

L'Afghanistan est entré dans une période d'incertitudes à l'approche du retrait de la cinquantaine de milliers de soldats de la force de l'Otan d'ici à la fin de l'année, qui fait craindre une flambée de violences dans le pays, en partie contrôlé par les talibans.

emh-eg/jh

PLUS:hp