NOUVELLES

Ukraine : la Grèce favorable à une conférence internationale

24/02/2014 10:33 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Le ministre grec des Affaires étrangères, dont le pays préside actuellement l'Union européenne, s'est dit lundi favorable à l'organisation d'une conférence internationale visant à éviter la "faillite" de l'Ukraine.

"Il faut éviter une guerre civile, il faut éviter l'effondrement financier et économique du pays, et il faut organiser une conférence internationale pour éviter la faillite de l'Ukraine", a déclaré Evangelos Venizelos à Budapest.

La haute représentante de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, devait évoquer lundi à Kiev des mesures à prendre pour apaiser le climat politique et stabiliser l'économie du pays.

Les nouvelles autorités, mises en place après la destitution du président Viktor Ianoukovitch, ont affirmé que l'Ukraine avait besoin de 35 milliards de dollars dans les deux années à venir, et ont réclamé l'organisation d'une conférence internationale de donateurs.

"Nous nous concertons à ce sujet", avait commenté dans un premier temps Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, interrogé au cours d'un déplacement en Chine.

M. Venizelos, qui était l'invité d'une réunion en Hongrie du groupe de Visegrad (Hongrie, Slovaquie, Pologne, République tchèque), a jugé important qu'en plus de l'UE, "les États-Unis et la Russie prennent part à la stabilisation de l'Ukraine.

"La situation ukrainienne", a-t-il insisté, "n'est pas seulement un problème local ou régional, mais un véritable problème mondial".

mg-cs/tba/ih

PLUS:hp