NOUVELLES

Tom Higgins est le nouvel entraîneur-chef des Alouettes de Montréal

24/02/2014 03:35 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT
CFL PHOTO/L. MacDougal

MONTRÉAL - Le propriétaire des Alouettes de Montréal a tranché, n'en déplaise à son directeur général Jim Popp. Bob Wetenhall a en effet choisi Tom Higgins pour devenir le nouvel entraîneur-chef de l'équipe montréalaise.

Wetenhall est donc demeuré ferme sur sa volonté de séparer les fonctions de directeur général et d'entraîneur-chef tandis que Popp aurait, dit-on, voulu continuer à assumer les deux rôles. Popp est descendu sur le terrain la saison dernière après le congédiement de Dan Hawkins, après seulement cinq rencontres.

«Je désire continuer avec la formule où nous avons un directeur général et un entraîneur-chef à temps plein, ce qui nous a permis de connaître autant de succès au cours des 17 dernières années, a déclaré Wetenhall dans le communiqué de l'équipe.

«Les critères que nous nous étions fixés pour notre prochain entraîneur étaient de trouver un individu avec une expérience approfondie de la LCF, quelqu'un qui avait connu du succès comme entraîneur en plus d'avoir de l'expérience comme entraîneur de position. De plus, nous étions à la recherche d'un individu capable de nous livrer une équipe de championnat.»

Popp, le d.g. des Alouettes depuis le retour de l'équipe à Montréal, en 1996, a offert un rendement de 6-7 aux commandes des Oiseaux l'an dernier. Le dossier global de 8-10, la saison dernière, a representé seulement la deuxième saison perdante depuis 1996.

La seule autre campagne perdante depuis ce temps a été celle de 8-10 en 2007, alors que Popp a été l'entraîneur pendant toute la saison. Ce qui n'a pas aidé, en 2013, a été la perte en août d'Anthony Calvillo pour le reste de la saison, à la suite d'une commotion cérébrale.

Aux yeux du propriétaire, Higgins a le profil recherché puisqu'en sept saisons comme entraîneur-chef dans la LCF (72-53-1), il a remporté trois championnats de section et une Coupe Grey, méritant deux fois le titre d'entraîneur de l'année.

Higgins entame sa 23e année dans la LCF, en plus des années qu'il a passées comme administrateur dans la ligue. Il a amorcé sa carrière d'entraîneur dans la LCF en 1985 en tant qu'adjoint avec les Stampeders de Calgary. Avant de se joindre aux Stampeders, il a fait partie de l'équipe d'entraîneurs des Dinos de l'Université de Calgary pendant trois saisons, aidant l'équipe à remporter la Coupe Vanier en 1983.

Il s'est joint aux Eskimos d'Edmonton en 1994 en tant que directeur général adjoint, avant d'occuper le poste de directeur général et de chef des opérations avec la formation albertaine en 1997. À compter de 2001, il a occupé les postes de directeur général et d'entraîneur-chef des Eskimos, et ce pendant quatre saisons, remportant la Coupe Grey en 2003.

En 2005, il a effectué un retour avec les Stampeders cette fois en tant qu'entraîneur-chef. Au cours des trois saisons passées à Calgary, il a reçu le titre d'entraîneur de l'année pour une deuxième fois en 2005. En 2008, Higgins a accepté le rôle de directeur des officiels de la LCF, position qu'il a occupée jusqu'en décembre dernier quand il a quitté ses fonctions.

Avec les Alouettes, il prendra en charge une formation qui, pour la première fois depuis 2000, n'aura pas Calvillo comme quart partant. Ce dernier a annoncé sa retraite le mois dernier.

«Tom est très respecté à travers la LCF et le Canada, a déclaré Mark Weightman, président et chef des opérations des Alouettes. Il est reconnu comme un grand enseignant et quelqu'un qui en exige autant de lui-même que de ses joueurs. Tom a été le tuteur de plusieurs des meilleurs quarts de la LCF, dont Doug Flutie, Henry Burris et Ricky Ray pour n'en nommer que quelques uns. Son expertise sera des plus précieuses pour le développement de Troy Smith et de Tanner Marsh.»

Comme joueur, Higgins a fait un séjour dans la NFL avec les Bills de Buffalo avant de revenir au Canada en 1980 avec les Roughriders de la Saskatchewan.

Higgins, 59 ans, a pris sa retraite comme joueur en 1981 pour devenir entraîneur. Il a amorcé sa carrière avec une école secondaire de Calgary avant de passer dans les rangs universitaires avec l’Université de Calgary de 1982 à 1984. Il est natif de Woodbridge Township, dans le New Jersey.

INOLTRE SU HUFFPOST

Anthony Calvillo se retire