NOUVELLES

Thaïlande : la première ministre s'installe hors de la capitale

24/02/2014 01:35 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

La chef du gouvernement thaïlandais Yingluck Shinawatra, cible des manifestations anti-gouvernementales qui paralysent certains quartiers de Bangkok depuis des semaines, a quitté la capitale et séjourne à 150 kilomètres de là, ont fait savoir lundi ses services, sans préciser où elle se trouvait.

Les manifestations, ponctuées parfois de violences, visent à pousser Yingluck Shinawatra à la démission et à réduire à néant l'influence sur la vie politique de son frère, l'ex-premier ministre Thaksin Shinawatra, considéré par beaucoup comme le véritable maître du jeu.

Les services de Yingluck Shinawatra n'ont pas dit depuis combien de jours celle-ci avait quitté Bangkok. Elle a été vue pour la dernière fois en public dans la capitale mardi dernier, et doit prendre part à une audience sur la corruption jeudi à Bangkok.

Le ministre des Affaires étrangères, Surapong Tovichakchaikul, a indiqué que Yingluck Shinawatra tiendrait mardi un conseil des ministres.

« Il est fortement probable que nous tiendrons ce conseil des ministres en dehors de Bangkok. Je n'ai pas été informé de l'endroit où se trouve aujourd'hui la première ministre », a dit Surapong à la presse.

Le chef des forces armées, Prayuth Chan-ocha, a déclaré lundi à la télévision que l'armée n'avait pas l'intention d'intervenir dans la crise politique du pays et il a appelé gouvernement et manifestants au dialogue.

L'armée, qui a maté un mouvement de protestation en 2010, a perpétré de nombreux coups d'Etat depuis que la Thaïlande est devenue une monarchie constitutionnelle en 1932. En 2006, elle a renversé Thaksin Shinawatra.

PLUS:rc