NOUVELLES

Reconnaître le nouveau pouvoir à Kiev comme le font certains Occidentaux est "une aberration" (Medvedev)

24/02/2014 07:47 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Reconnaître le nouveau pouvoir à Kiev comme le font "certains partenaires occidentaux" de la Russie est "une aberration", a estimé lundi le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev.

"Certains de nos partenaires occidentaux considèrent qu'il est légitime. Je ne sais pas quelle Constitution ils ont lue, mais il me semble que c'est une aberration de considérer comme légitime ce qui est en fait le résultat d'une révolte", a-t-il déclaré, cité par les agences russes.

nm/edy/jh

PLUS:hp