NOUVELLES

Ouganda: six hommes qui déshabillaient des femmes en minijupe arrêtés (police)

24/02/2014 02:11 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Six hommes qui déshabillaient de force des femmes vêtues de minijupes, interdites en Ouganda par une loi antipornographie promulguée en février par le président Yoweri Museveni, ont été arrêtés à Kampala a annoncé la police lundi.

"Nous avons arrêté six hommes qui arrêtaient des femmes et les déshabillaient. Ils ne sont pas supposés faire appliquer la loi antipornographie, c'est à l'Etat de faire cela", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police, Judith Nabakooba.

"Nous allons les déférer devant la justice", a-t-elle ajouté, déconseillant "à la population de se faire justice soi-même".

Outre l'exhibition des organes sexuels, mais aussi des cuisses, seins et fesses et les "attitudes suscitant l'excitation sexuelle", cette loi antipornographie prohibe notamment les vêtements jugés "provocants" et interdit d'antenne les artistes trop légèrement vêtus.

Lundi, le président Museveni a en outre promulgué une loi durcissant la répression déjà sévère de l'homosexualité, laissant craindre, selon certains défenseurs de la cause homosexuelle une augmentation du harcèlement et des violences dont sont déjà largement victimes les homosexuels en Ouganda, où l'homophobie est alimentée par les puissantes Eglises évangéliques.

Cette loi a suscité de nombreuses critiques, notamment parmi les partenaires occidentaux de l'Ouganda.

str-ayv/jpc

PLUS:hp