NOUVELLES

Martin Godin, le suspect d'un quadruple meurtre dans Chaudière-Appalaches, est mort

24/02/2014 06:59 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT
PA
Police tape on Bristol Road, Birmingham as two men are being treated in hospital after suffering stab wounds during a dispute at a convenience store.

QUÉBEC - L'homme soupçonné d'être l'auteur d'un quadruple meurtre dans la région de Chaudière-Appalaches est décédé dimanche, avant d'avoir pu faire face à la justice.

Le décès de Martin Godin a été confirmé vers 17 h 30 à l'hôpital où il avait été conduit après avoir été trouvé inanimé dans sa résidence de Saint-Isidore, en Beauce, en présence de ses deux filles, Béatrice et Médora.

La scène tragique qui s'est jouée dans la nuit du 1er au 2 février sera difficile à expliquer maintenant que le dernier survivant s'est éteint.

Les policiers avaient d'abord découvert les corps de l'ancienne conjointe de Martin Godin, Nancy Samson, âgée de 44 ans, ainsi que du nouveau conjoint de celle-ci, Benoît Daigle, 39 ans, à Sainte-Croix, à l'extérieur d'une résidence. Les corps portaient des traces de violence.

L'enquête avait ensuite mené les policiers à Saint-Isidore où ils avaient retrouvé les corps des deux fillettes, Béatrice, 11 ans, et sa soeur Médora, 13 ans, dans la résidence de leur père, Martin Godin.

La plus jeune des fillettes a survécu quelques jours à l'hôpital, mais a succombé à ses blessures.

Martin Godin était le seul survivant de cette tragédie mais il n'a jamais quitté l'hôpital où il se trouvait dans un état jugé critique après les événements. Considéré comme le principal suspect, il n'avait pu être interrogé par les policiers.