NOUVELLES

Le pétrole en baisse en Asie avant les stocks de brut américain

24/02/2014 10:41 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole s'affichaient en retrait mardi en Asie, les investisseurs se montrant prudents à la veille de la publication des données hebdomadaires sur les stocks américains.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 40 cents, à 102,42 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance baissait de 15 cents, à 110,49 dollars.

Des prises de bénéfices après une fermeture en nette hausse lundi à New York et "l'absence de bonnes nouvelles significatives contribuaient à la baisse" des cours, selon l'analyste Chee Tat de Phillip Futures.

Le prix du pétrole restait tout de même relativement stables, soutenu par la perspective d'une nouvelle vague de froid aux Etats-Unis et d'une hausse de la demande en fioul.

Or les les réserves de brut au terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud), qui servent de référence aux prix du WTI, sont déjà actuellement en baisse de quelque 14,8 millions de barils, à 35,9 millions de barils, par rapport à l'année dernière à la même époque, selon le ministère américain de l'Energie (DoE).

Les investisseurs anticipent une nouvelle baisse de ces stocks cette semaine.

Le marché attendait par ailleurs de nouveaux indicateurs mardi sur le marché de l'immobilier aux Etat-Unis.

Sur le front géopolitique, la crise ukrainienne est venue s'ajouter aux inquiétudes en provenance de grands pays pétroliers comme la Libye, où la production a chuté à 230.000 barils par jour (bpj) contre 570.000 bpj début janvier, le Soudan du Sud et le Venezuela, en proie à des violences sociales et politiques.

La situation en Ukraine est particulièrement observée puisque l'arrivée de nouvelles autorités pourrait avoir des répercussions sur les relations du pays avec Moscou et, par ricochet, sur l'approvisionnement en gaz naturel par la Russie des pays européens.

Lundi, le baril de WTI avait terminé en hausse de 62 cents, à 102,82 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brentavait fini à 110,64 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 79 cents.

bjp/mba/dan/gab/glr

PLUS:hp