NOUVELLES

L'Afrique en bref, lundi 24 février à 15H00 GMT

24/02/2014 10:13 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Voici les principaux événements survenus en Afrique au cours des dernières 24 heures

Ouganda-homosexualité

ENTEBBE - Au risque d'irriter son allié américain, le président ougandais Yoweri Museveni a promulgué lundi une loi controversée durcissant la répression de l'homosexualité, disant rejeter les diktats de l'Occident.

"Le président vient de signer la loi anti-homosexualité (...) la loi entre de ce fait en vigueur", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la présidence, Sarah Kagingo.

Les relations homosexuelles sont déjà passibles de la prison à vie en Ouganda mais cette législation, adoptée à une écrasante majorité le 20 décembre par le Parlement, interdit notamment toute "promotion" de l'homosexualité et rend obligatoire la dénonciation de quiconque s'affichant homosexuel(le).

Elle a suscité des critiques virulentes de la part des défenseurs des droits de l'homme et des principaux partenaires occidentaux de l'Ouganda, même si ses dispositions les plus controversées, prévoyant la peine de mort en cas de récidive ou de rapport avec un mineur ou en se sachant porteur du virus du sida, ont été abandonnées.

Washington, allié-clé de Kampala, a notamment averti - sans autre précision - que cette loi "compliquerait (ses) relations" avec l'Ouganda et Londres s'est interrogé sur "la conformité de la loi avec la Constitution de l'Ouganda et ses obligations internationales", estimant qu'elle allait "endommager la réputation internationale" du pays.

Centrafrique-violences

BANGUI - Deux soldats tchadiens de la force d'intervention africaine (Misca) ont été tués à Bangui, dans un quartier de majorité chrétienne où trois civils musulmans avaient déjà été exécutés la veille, signe de l'extrême tension inter-communautaire qui continue de régner dans la capitale centrafricaine.

- Le général Francisco Soriano, commandant de l'opération française en Centrafrique, a récusé lundi les termes de "nettoyage ethnique" utilisés par des ONG pour qualifier les violences dont sont victimes les populations musulmanes dans ce pays.

- Des dirigeants miliciens centrafricains anti-balaka ont tenté en vain dimanche de s'évader de la prison de Bangui avec la complicité du chef de la prison, provoquant une intervention de la Misca.

- Un soldat français de 26 ans engagé dans l'opération Sangaris en Centrafrique a été mortellement blessé dimanche dans un accident de la circulation lors d'"une mission de reconnaissance des axes routiers" dans l'ouest du pays, a annoncé le ministère français de la Défense.

LE CAP - L'archevêque sud-africain Desmond Tutu avait appelé dimanche le président ougandais Yoweri Museveni à renoncer à promulguer une loi anti-homosexuels, estimant que légiférer contre l'amour entre adultes consentants rappelait le nazisme et l'apartheid.

Mali-enquête

BAMAKO - Les corps de cinq militaires ont été découverts dimanche soir dans deux fosses près de Bamako, a-t-on appris de sources judiciaire et proche des enquêteurs.

La découverte a eu lieu dans le cadre de l'enquête sur la mort de parachutistes restés fidèles au président Amadou Toumani Toure après le coup d'Etat militaire de mars 2012 qui a précipité le Mali dans le chaos.

Mali-Maroc

BAMAKO - Le roi du Maroc Mohammed VI a réitéré sa volonté "de contribuer à une solution" au conflit dans le nord du Mali et ses implications dans toute la région, à l'issue d'une visite officielle de six jours, selon un communiqué conjoint.

Mali-Touareg

BAMAKO - Trois civils touareg ont été tués mercredi par des soldats de l'armée malienne près de Gao, la grande ville du nord du Mali, selon un parent des victimes et une source militaire africaine.

Nigeria-violences

KANO - Des combattants présumés du groupe islamiste Boko Haram sont retournés dimanche dans un village du nord-est du Nigeria, déjà l'objet d'une attaque le 15 février qui avait fait 106 tués, pour brûler des maisons et semer la terreur, selon un responsable local.

LAGOS - L'ex-président de la Banque centrale du Nigeria, Lamido Sanusi, a déclaré dimanche que le président Goodluck Jonathan, qui l'a démis de ses fonctions, était un homme voulant "faire de son mieux" mais déstabilisé par un entourage "malhonnête" et "incompétent".

CôteIvoire-violences

ABIDJAN - Au moins quatre personnes, dont un soldat ivoirien, ont été tuées dans une attaque contre les positions des forces de sécurité dans la ville de Grabo, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, une région frontalière du Liberia.

Zimbabwe-USA

HARARE - Un ancien élu du Congrès américain a été expulsé du Zimbabwe une semaine après son arrestation pour un visa de séjour expiré, a indiqué son avocat lundi. Martin Reynolds était aussi accusé initialement de détention de matériel pornographique, charge qui a été abandonnée.

Zambie-politique

LUSAKA - Le héros de l'indépendance zambienne et ancien président Kenneth Kaunda, 89 ans, a été hospitalisé dimanche pour une grande fatigue, mais son moral est au plus haut, a indiqué lundi le chef de l'Etat Michael Sata.

Maroc-France

PARIS - Une nouvelle plainte a été déposée en France contre le patron du contre-espionnage marocain, la Direction générale de la surveillance du territoire, Abdellatif Hammouchi, cette fois pour "torture", a-t-on appris dimanche auprès de l'avocat du plaignant.

Kenya-Bangladesh-délinquance

NAIROBI - L'ambassadeur du Bangladesh au Kenya a été légèrement blessé dans l'attaque à main armée de sa résidence à Nairobi dans la nuit de samedi à dimanche par des cambrioleurs, a indiqué la police dimanche.

Madagascar-tourisme

ANTANANARIVO - L'île de Nosy Be, au nord de Madagascar, a été élue plus belle île d'Afrique et huitième plus belle île du monde, par le site internet de conseils entre voyageurs TripAdvisor, passant sous silence le terrible lynchage de deux vacanciers en 2013.

"Nosy Be (...) regorge de lacs volcaniques, de lémuriens paresseux, de distilleries de rhum, de plantation d'ylang-ylang et de récifs coralliens qui ne demandent qu'à être explorés", décrit lundi le site, soulignant que "les amoureux de faune et de flore seront au septième ciel dans la réserve naturelle de Lokobe".

DeskAfrique/de-mba/jmc

PLUS:hp