NOUVELLES

GB: Hague sous peu en Ukraine qui a un "besoin urgent d'aide"

24/02/2014 12:33 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a annoncé lundi qu'il se rendrait "sous peu" en Ukraine, un pays qui a un "besoin urgent d'une aide financière" pour éviter une possible faillite.

Le chef de la diplomatie britannique a par ailleurs indiqué que son homologue russe Sergei Lavrov n'avait pas mentionné une éventuelle intervention militaire en Ukraine lors de leur conversation téléphonique lundi.

William Hague a appelé la Russie et l'Union européenne à coopérer sur le dossier et martelé que c'était une "erreur" de considérer l'Ukraine comme le théâtre d'une "compétition entre Est et Ouest".

"La situation financière de l'Ukraine est très sérieuse et potentiellement non viable sans aide extérieure", a souligné William Hague lors d'une déclaration au Parlement.

Avant de se rendre à Kiev, il devait s'envoler lundi soir pour Washington afin d'y rencontrer son homologue américain John Kerry et des représentants du FMI, le "mieux placé" pour apporter un soutien financier à l'Ukraine.

Les nouvelles autorités ukrainiennes, mises en place après la destitution du président Viktor Ianoukovitch, ont affirmé lundi que le pays avait besoin de 35 milliards de dollars dans les deux années à venir, et ont réclamé l'organisation d'une conférence internationale de donateurs.

Mais "le soutien du FMI demande la mise en place préalable d'un gouvernement stable, légitime et dévoué à entreprendre les réformes nécessaires à la stabilité économique", a souligné le ministre.

dk-jk/dh/mr

PLUS:hp