NOUVELLES

Donald Tusk prévient l'Ukraine contre toute "logique de vengeance"

24/02/2014 06:50 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a mis en garde lundi les nouvelles autorités ukrainiennes contre toute "logique de vengeance" à l'égard de leurs adversaires politiques.

"Le sentiment de justice veut qu'on punisse les responsables des crimes, et nous avons eu sans doute affaire à des crimes à Kiev. Je pense avant tout à ces véritables exécutions menées par des tireurs d'élite. Mais si la révolution veut porter des fruits positifs elle ne peut pas reposer sur une logique de riposte ou de vengeance", a déclaré M. Tusk à la presse.

"L'enjeu principal pour l'Ukraine n'est pas de se venger mais de sauver l'économie et les finances publiques", a insisté le chef du gouvernement polonais.

M. Tusk a également fait part de ses incertitudes concernant l'avenir de ce pays voisin de la Pologne et dans lequel la situation "reste très compliquée".

Un mandat d'arrêt pour "meurtres de masse" de civils a été lancé lundi en Ukraine contre le président déchu Viktor Ianoukovitch et plusieurs autres fonctionnaires.

Destitué samedi par le Parlement, M. Ianoukovitch n'a pas donné signe de vie depuis samedi et pourrait se cacher dans l'est du pays. Les violences au centre de Kiev ont fait 82 morts la semaine dernière.

sw/ea/ros

PLUS:hp