NOUVELLES

Deux guérilleros interpellés pour un attentat meurtrier à Bogota en 2012

24/02/2014 04:56 EST | Actualisé 26/04/2014 05:12 EDT

Deux guérilleros des Farc, soupçonnés d'être impliqués dans un attentat à la bombe contre un ex-ministre en 2012 à Bogota, ont été capturés dans le centre de la Colombie, ont annoncé les autorités.

Ces rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont été interceptés, avec trois autres guérilleros, alors qu'ils transportaient des armes dans la province de Huila, lors d'une opération conjointe de la police et de l'armée menée dimanche dernier.

Les deux hommes, qui appartenaient à un groupe spécial de la guérilla, étaient poursuivis dans l'enquête sur l'attentat perpétré il y a deux ans contre l'ex-ministre de l'Intérieur Fernando Londoño (2002-2004).

"Ils sont responsables de l'attentat contre Londoño", a déclaré la police colombienne, dans un communiqué.

Le 15 mai 2012, une bombe avait été déposée sur le pare-brise de la voiture de l'ex-ministre, tuant deux membres de son escorte et faisant une quarantaine de blessés en plein centre de la capitale colombienne.

L'un des deux guérilleros arrêtés, considérés comme les auteurs intellectuels de l'attentat, faisait l'objet d'une notice d'Interpol, a précisé l'armée dans un communiqué.

Dans cette affaire, un adolescent de 16 ans, qui avait placé la bombe sur la voiture, a été condamné à 7 ans de détention dans un centre de mineur et deux autres hommes ont été inculpés l'an dernier.

Fondée en 194, la guérilla des Farc, la plus importante de Colombie avec quelque 8.000 combattants selon les autorités, mène depuis plus d'un an des négociations de paix avec les autorités. Ces pourparlers, délocalisés à Cuba en l'absence de cessez-le-feu, visent à mettre fin à un conflit qui a fait plusieurs centaines de milliers de morts.

lda/pz/mr

PLUS:hp