NOUVELLES

USA: George W. Bush dit avoir un "devoir" vis-à-vis des anciens combattants

23/02/2014 12:10 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

L'ancien président américain George W. Bush, qui a lancé les Etats-Unis dans deux guerres en Afghanistan et en Irak, s'est lancé dans le soutien aux anciens combattants américains, affirmant dimanche sur la chaîne ABC avoir "un devoir" à leur égard.

Le président, dont les deux mandats ont été façonnés par le 11-Septembre et les guerres en Afghanistan puis en Irak, n'a effectué que de rares apparitions publiques depuis qu'il a quitté la Maison Blanche en janvier 2009.

Mais avec un pays confronté à la mort d'environ 6.800 militaires au combat depuis 2001, et à 51.000 autres blessés, M. Bush a reconnu dimanche lors de l'émission "This Week" avoir "un devoir" à l'égard des anciens combattants.

"Manifestement, je deviens un peu ému quand je parle de nos anciens combattants (...), je suis à leur côté dans ce qu'ils vivent", a-t-il confié.

"Ce sont des hommes et des femmes qui se sont portés volontaires face au danger", a-t-il insisté, rappelant qu'aujourd'hui de nombreux anciens combattants se retrouvaient sans emploi ou victimes de stress post-traumatique.

L'Institut George W. Bush, qu'il a créé en quittant la présidence, a lancé cette semaine, en coopération avec l'université de Syracuse une vaste étude auprès de la population d'anciens combattants pour mieux cerner leurs problèmes et leurs attentes.

pst/mra/mdm

PLUS:hp