NOUVELLES

Tour du Haut-Var - victoire du Colombien Carlos Betancur

23/02/2014 01:31 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

Le Colombien Carlos Betancur (AG2R La Mondiale), a remporté dimanche le 46e Tour du Haut-Var cycliste en devançant au classement général final son coéquipier français Samuel Dumoulin et le Français Amaël Moinard (BMC Racing Team).

Moinard a remporté la seconde étape, disputée autour de Draguignan (sud-est) sur 203,4 km, en devançant Betancur au sprint. Le Français Emilien Viennet (FDJ.fr) prend la troisième place à dix secondes.

Sur un tracé de 203,4 kilomètres situé à l'est de Draguignan, Betancur, vainqueur samedi de la première étape, a attendu la dernière difficulté du parcours, la côte des Tuilières (km 189), pour sortir du peloton en compagnie du Français Amaël Moinard. Quinze kilomètres plus loin, les deux hommes se partageaient les honneurs: à Moinard l'étape, à Betancur le général.

"Dans le final, j'ai discuté avec Moinard, pour lui dire que la victoire d'étape serait pour lui si on allait au bout. Pour moi, la seule chose qui importait vraiment était le classement général", a raconté le Colombien. "Désormais, mes principaux objectifs de la saison seront les (classiques) Ardennaises puis le Tour de France".

Le Français Emilien Viennet (FDJ.fr) s'est classé troisième de l'étape, à dix secondes des deux hommes, juste devant un peloton d'une trentaine d'unités, à douze secondes.

La journée a été marquée par une course de mouvement opposant principalement les équipes AG2R La Mondiale, BMC Racing Team et Giant-Shimano. Le Norvégien Thor Hushovd (BMC), issu d'une échappée matinale de huit coureurs, s'est présenté à Draguignan (km 186) avec une minute d'avance sur le peloton mais a été revu dans les Tuilières sous l'impulsion des Giant-Shimano de John Degenkolb, deuxième dans le même temps que Betancur dimanche matin. Mais l'Allemand a explosé à son tour dans la dernière bosse, pris en tenaille par l'attaque de Betancur et la course d'attente de Samuel Dumoulin. "Mon rôle était de suivre Degenkolb, et celui de Carlos (Betancur) était de faire la différence. Il a eu l'ouverture à l'endroit que nous avions coché lors du briefing matinal. Derrière, on n'avait plus qu'à laisser faire", s'est réjoui Dumoulin, troisième de la première étape samedi et deuxième du classement général final derrière son coéquipier colombien. "Au final, c'est un superbe week-end pour toute l'équipe", a conclu le sprinteur d'AG2R La Mondiale.

cor/hf/bbm/jgu

PLUS:hp