NOUVELLES

JO-2014 - Patinage artistique: La Russie outrageusement dominante

23/02/2014 09:37 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

La Russie a logiquement dominé les épreuves de patinage artistique des jeux Olympiques de Sotchi avec 3 titres sur 5, laissant un goût amer alors que les notes attribuées aux Russes ont été parfois excessives.

La fête a été gâchée par un format inadéquat, des performances en deçà et une star, Evgueni Plushenko, qui abdique devant son public.

. 5 médailles chèrement payées

Les Russes ont glané 3 des 5 titres, dont celui de la nouvelle épreuve par équipes pour un total de 5 médailles. Le couple Volosozhar/Trankov et la jeune Adelina Sotnikova ont remporté les deux autres médailles d'or. Rentrée sans titre des JO-2010 dans sa discipline phare, la Russie avait à coeur de laver l'affront, qui plus est à la maison. Et depuis 2 ans, tout portait à croire que la mission serait accomplie à Sotchi. Mais de là à le faire de façon outrageuse, il y avait un grand pas que les Russes ont franchi, avec des notes excessives. Le plus flagrant est la performance de la championne olympique dames, Adelina Sotnikova, devenue la première Russe en or au JO. La jeune fille de 17 ans s'est imposée avec un surplus de 24 points par rapport à sa dernière prestation, réalisée il y a seulement 3 semaines. Le tout devant des juges majoritairement russes, pourtant tirés au sort".

. Un champion olympique messieurs tombé 2 fois

"Le champion olympique sera celui qui fera un programme sans faute", avait-on prévenu. Le Japonais Yuzuru Hanyu, 18 ans, a chuté deux fois. Mais ses programmes étaient techniquement rempli d'éléments rapportant beaucoup de points et cela aura suffit à faire la différence. La chute n'est sanctionnée que par 1 point de retrait. Le Canadien Patrick Chan, triple champion du monde en titre, n'est lui pas tombé mais, trop crispé, il ne s'est pas livré et a fini 2e, au grand dam de son pays qui attend toujours son champion olympique.

. L'injure de Plushenko

Idole de tout un pays, le tsar, Evgueni Plushenko, a créé la sensation en décrochant la médaille d'or par équipes, pour porter à 4 ses médailles olympiques. A 31 ans, il n'a pas démérité mais c'est la stupeur puis la déception qui a envahi toute la Russie avec l'épreuve individuelle. Plushenko s'est présenté sur le programme et a renoncé à le patiner à quelques secondes du début de son programme, invoquant des douleurs au dos. Incrédule, le public n'a pas compris et n'a évidemment pas salué la sortie de son champion, qui a mis une triste fin à sa carrière. Plushenko est d'ailleurs au plus mal avec sa fédération mais qu'importe pour le champion olympique 2006 individuel, qui a s'est offert une belle vitrine avant de lancer sa tournée de galas.

. Un format sujet à interrogations

Le format des épreuves de patinage artistique a soulevé beaucoup de questions, à commencer par une épreuve collective disputée avant l'individuel avec des programmes identiques. De plus, il n'y a pas eu de jour de repos entre les programmes court et libre. Cet enchaînement inhabituel explique sans doute le grand nombre de chutes. Chez les dames, seules 3 filles sur 30 sont tombées lors du +court+. Elles étaient 13 sur 24 le jour d'après pour le long.

sc/

PLUS:hp