NOUVELLES

France: Ibrahimovic maintient Paris au top, à Rennes le derby breton

23/02/2014 01:04 EST | Actualisé 25/04/2014 05:12 EDT

Le Paris SG, grâce à un triplé d'Ibrahimovic a forcé la décision pour s'imposer à Toulouse (4-2) et ainsi reprendre ses cinq points d'avance en tête du classement, tandis que Rennes a remporté à Nantes le derby breton (3-0), dimanche lors de la 26e journée du Championnat de France.

Grâce à ce deuxième succès de rang, le PSG compte désormais 61 points et maintient donc intacte son avance sur Monaco (56 pts) qui s'était imposé dans les arrêts de jeu (3-2) face à Reims vendredi.

Cinq jours après leur démonstration de force à Leverkusen (4-0) en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le retour au pain quotidien de la L1 n'a pas été simple pour des Parisiens qui avaient pris l'habitude ces trois dernières saisons de se balader au Stadium (3 victoires, 9 buts marqués, 1 encaissé).

Cette fois, ils ont rencontré une opposition vaillante, plusieurs fois proche de les faire vaciller, avant que Zlatan, toujours lui, ne fasse la décision en inscrivant ses 20e, 21e et 22e buts de la saison.

Le Suédois, plus que jamais meilleur buteur de L1, a d'abord ouvert la marque en transformant un penalty justement sifflé pour une faute de Spajic sur Lavezzi (32e).

Toulouse, qui a eu plusieurs opportunités face à Sirigu, a égalisé juste avant la pause, Ben Yedder plaçant superbement sa volée du plat du pied sous la barre à la réception d'un centre de Didot (44e).

- Rennes humilie Nantes à la Beaujoire -

En seconde période, c'est Lavezzi, encore préféré à Pastore dans le onze-type de Laurent Blanc, qui, bien servi par Matuidi, a doublé le score pour Paris (56e), croisant parfaitement son tir dans la surface. "Ibra" a ensuite fait le break d'une tête décroisée (68e) sur un coup franc de Cabaye.

Le TFC, qui n'a jamais rien lâché et aurait pu recoller à 2-2 si Sirigu n'avait pas été décisif devant une tête canon d'Aurier (65e), a réduit l'écart, à nouveau par Ben Yedder, plein de sang froid (72e).

Zlatan a finalement clos la marque en reprenant victorieusement sa Panenka, que Boucher s'était employé à repousser sur le 2e penalty sifflé pour Paris (89e) après une main de Yago.

Malgré ce revers qui ne récompense pas leurs velléités, les Toulousains restent à la 10e place (33 pts).

A la Beaujoire, dans la chaude ambiance du derby breton, c'est Rennes qui a imposé sa loi face à Nantes (3-0), au terme d'un match maîtrisé et dominé qui a également mis en lumière les actuelles carences des Canaris.

C'est le jeune Ntep, transfuge d'Auxerre au mercato hivernal et grand espoir français, qui a ouvert son compteur but en L1, en trompant Riou en force dans une position compliquée (16e).

Le Norvégien Konradsen, d'une frappe de 20 mètres, a doublé la marque (63e), avant que Toivonen n'assène un troisième but en toute fin de match, confirmant la supériorité des Rennais (13e) qui en profitent du même coup pour dépasser Nantes (14e) au classement (31 pts chacun).

Cette 26e journée se finit à 21h00 avec le choc de prétendants européens Lille-Lyon.

nip/mhc

PLUS:hp