Environ 3500 litres de diesel se sont déversés samedi vers minuit dans le quartier Saint-Henri à la suite du déraillement d'un train de marchandises du Canadien National (CN). L'incident n'a fait aucun blessé, mais a nécessité l'intervention des pompiers de Montréal et d'un spécialiste d'Urgence-Environnement.

Une fuite dans le moteur d'une des locomotives aurait provoqué le déversement. Environ 3000 des 3500 litres d'essence ont pu être récupérés, indique André Ménard d'Urgence-Environnement. Le reste du carburant s'est répandu dans le sol, mais il n'y a aucun risque pour le réseau d'égout et d'aqueduc, assure-t-il. Le déraillement de deux wagons transportant des grains ainsi que deux locomotives est survenu dans l'arrondissement du Sud-Ouest, au sud de la rue Saint-Jacques et à l'est de la rue de Courcelle.

Un porte-parole du CN, Louis-Antoine Paquin, confirme que le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) et le CN enquêtent sur l'incident. « Il est trop tôt pour s'avancer sur une cause » a -t-il affirmé. Le CN assure cependant qu'il n'y avait aucune matière dangereuse et au moins deux chauffeurs. Des gens du CN s'affairent actuellement à remettre les trains sur les rails. « Les wagons sont demeurés debout durant l'incident, mais il faut les remettre sur la voie », a-t-il expliqué. 

Le CN assure être transparent

« On ne prend jamais ces événements-là à la légère et on avise rapidement les services d'urgence locaux », a assuré M. Paquin. Ce dernier assure que le CN a contacté la Ville de Montréal. 

Le train de 120 wagons transportait des conteneurs de marchandises et du grain. Il arrivait d'Halifax à sa destination finale.

La Ville de Montréal, de son côté, estime avoir été avisée dans des délais raisonnables.

« Les autorités du CN ont informé les responsables de la Ville très tôt ce matin. On nous a confirmé le déraillement d'un train de marchandises avec un déversement de diesel sans grande conséquence. Les pompiers ont rapidement été dépêchés sur les lieux, mais n'ont pas eu à intervenir », a dit la porte-parole de la Ville, Anie Samson.

Un texte de Julie Marceau


Afficher Déraillement dans NDG sur une carte plus grande

Loading Slideshow...
  • Déraillement dans le quartier Saint-Henri à Montréal

    Suite du déraillement d'un train de marchandises du Canadien National (CN), environ 3500 litres de diesel se sont déversés dans la nuit du samedi au dimanche 23 février dans le quartier Saint-Henri à Montréal.

  • Déraillement près de Landis, en Saskatchewan

    Le 25 septembre 2013, 17 wagons, dont certains transportaient du pétrole, de l'éthanol et des produits chimiques, ont quitté la voie ferrée au beau milieu de la nuit près de Landis, dans l'ouest de la Saskatchewan.

  • Un autobus d'Ottawa entre en collision avec un train de Via Rail

    Le 18 septembre 2013, un autobus d'Ottawa est entré en collision avec un train de passagers de Via Rail, à l'ouest de la capitale canadienne. Six passagers de l'autobus ont été tués, dont le chauffeur, et plus de 30 autres ont été blessés.

  • Déraillement à Lloydminster, à cheval sur les limites de l'Alberta et de la Saskatchewan

    Le 27 juillet 2013, une locomotive du CPR et sept wagons-citernes transportant du pétrole ont quitté les rails à Lloydminister, à cheval sur les limites de l'Alberta et de la Saskatchewan.

  • Déraillement à Lac-Mégantic, au Québec

    Le 6 juillet 2013, un train-fantôme de la Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA), rempli de pétrole brut volatile, a déraillé et explosé au centre-ville de Lac-Mégantic, tuant 47 personnes.

  • Déraillement au-dessus de Bow River à Calgary

    Le 27 juin 2013, alors qu'il tentait de traverser un pont au-dessus de la rivière de Bow River, à Calgary, un train a vu sept de ses wagons dérailler et le pont s'effondrer sous leur poids.

  • Déraillement à Jansen, en Saskatchewan

    Le 21 mai 2013, cinq wagons d'un train du CPR ont déraillé près du village de Jansen, dans le sud-est de la Saskatchewan. L'un d'eux a déversé plus de 91 000 litres de pétrole.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?