NOUVELLES

Sotchi 2014 : Le Canada bat la Suède et remporte la médaille d'or au hockey masculin

23/02/2014 09:19 EST | Actualisé 23/02/2014 09:46 EST
ALEXANDER NEMENOV via Getty Images
Canada's Sidney Crosby (2L) celebrates with teammates after scoring during the Men's ice hockey final Sweden vs Canada at the Bolshoy Ice Dome during the Sochi Winter Olympics on February 23, 2014. AFP PHOTO / ALEXANDER NEMENOV (Photo credit should read ALEXANDER NEMENOV/AFP/Getty Images)

SOTCHI, Russie - Les deux grands meneurs de jeu du Canada, Jonathan Toews et Sidney Crosby, ne pouvaient choisir de meilleur moment pour réussir leur premier but du tournoi olympique de hockey, dimanche. Le Canada a offert une autre performance sans bavure en défense et, aidé des 24 arrêts de Carey Price, il a blanchi la Suède 3-0 devant 11 076 spectateurs au Dome de glace Bolshoy.

Toews et Crosby avaient également obtenu un but chacun dans la victoire dramatique de 3-2 en prolongation contre les États-Unis, aux Jeux de Vancouver, il y a quatre ans.

Dimanche, la domination d'Équipe Canada n'a fait aucun doute. Price a pu tout voir et il a signé son deuxième jeu blanc d'affilée, après avoir blanchi les Américains 1-0 en demi-finale.

Le gardien du Canadien n'a donc pas cédé de but au cours des 164 minutes et 19 secondes qu'il a passées devant le filet.

Dans son parcours de six victoires, une première aux Jeux en 30 ans depuis que l'Union soviétique a réalisé l'exploit en 1984, les Canadiens n'ont permis que trois buts.

Chris Kunitz, son premier du tournoi, a été l'autre joueur qui a déjoué Henrik Lundqvist, qui a été mis à l'épreuve 36 fois.

Les hockeyeurs ont donc remporté la 10e médaille d'or de la délégation canadienne aux Jeux de Sotchi.

Le Canada est le premier pays qui assure la défense de son titre au hockey masculin depuis que l'Union soviétique a réalisé l'exploit en 1984 et en 1988.

Ce neuvième sacre, au total, est un premier pour lui en 62 ans à l'extérieur de l'Amérique du Nord depuis les Jeux olympiques d'Oslo, en Norvège, en 1952.

Toews d'abord

La première période a été âprement disputée. La Suède l'a bien amorcée même s'il lui manquait un élément important à l'attaque, Niklas Backstrom.

Après une dizaine de minutes, c'était 1-1 au chapitre des tirs sur les poteaux. Gustav Nyquist a d'abord joué de malchance, après être surgi du coin droit. Patrice Bergeron a ensuite vu son lancer des poignets frapper le même poteau qui était venu à la rescousse des Canadiennes en finale du tournoi de hockey féminin — celui à la droite de Lundqvist.

Toews a ouvert le score, à 12:55. Même surveillé étroitement par Patrick Berglund près du but, il a habilement redirigé la passe de Jeff Carter, en provenance du coin droit.

Ensuite Crosby

Le Canada a dominé la deuxième période. Son avance aurait été de plus de deux buts s'il avait été plus habile à saisir les occasions. Corey Perry et Martin St-Louis ont raté quelques chances chacun.

Crosby a doublé l'avance des siens à 15:43, au terme d'une échappée. Après avoir ravi le disque au défenseur Jonathan Ericksson à la ligne bleue suédoise, le numéro 87 a filé comme une fusée avant de déjouer Lundqvist à l'aide d'une feinte du revers.

En troisième, les Suédois n'ont jamais été dans le coup. Et quand Kunitz a fait 3-0, à 9:04, en mystifiant Lundqvist à l'aide d'un lancer des poignets haut, l'issue du match ne faisait plus aucun doute.

» TOUTES LES DERNIÈRES NOUVELLES DANS NOTRE SECTION SPÉCIALE SOTCHI 2014

INOLTRE SU HUFFPOST

Sotchi 2014: La finale Canada-Suède en images
Le Canada bat la Suède et ramène l'or