NOUVELLES

Liban: deux morts dans un attentat suicide dans l'est (sécurité)

22/02/2014 12:45 EST | Actualisé 24/04/2014 05:12 EDT

Deux personnes ont été tuées samedi et d'autres blessées dans un attentat suicide à la voiture piégée contre un barrage de l'armée à Hermel, dans l'est du Liban, a annoncé à l'AFP une source de sécurité sous couvert de l'anonymat.

Le puissant mouvement chiite Hezbollah, qui soutient militairement l'armée du président syrien Bachar al-Assad, a une forte présence à Hermel, située dans la vallée de la Bekaa, à 10 km de la frontière syrienne.

La source de sécurité ne pouvait dans l'immédiat donner un chiffre précis de blessés mais elle a indiqué qu'un des deux morts était un soldat.

Le barrage visé est situé à l'entrée de Hermel, le théâtre ces derniers mois de nombreuses attaques liées au conflit en Syrie, et les voitures y sont régulièrement arrêtées et fouillées par l'armée.

Le 1er février, quatre personnes avaient été tuées à Hermel dans un attentat suicide revendiqué par le "Front al-Nosra au Liban", considéré comme une branche d'un groupe lié à Al-Qaïda qui combat les troupes du régime syrien de Bachar al-Assad.

Ce groupe avait dit avoir agi en représailles aux "crimes" du Hezbollah en Syrie.

Le Liban est plongé dans une spirale de violences liée au conflit en Syrie, qui a exacerbé les tensions entre musulmans sunnites appuyant les rebelles, et les chiites, emmenés par le Hezbollah.

hek-ser/vl/fcc

PLUS:hp