NOUVELLES

L'arrestation du narcotrafiquant "Chapo" Guzman, "fait remarquable" pour le Mexique (USA)

22/02/2014 04:41 EST | Actualisé 24/04/2014 05:12 EDT

Le procureur général américain Eric Holder a salué samedi l'arrestation du trafiquant de drogues le plus recherché du monde, Joaquin "Chapo" Guzman, comme étant un "fait remarquable" pour le Mexique.

"L'arrestation ce jour de Joaquin "Chapo" Guzman par les autorités mexicaines est un fait remarquable et une victoire pour les citoyens tant du Mexique que des Etats-Unis", a dit le procureur dans un communiqué. Les Etats-Unis avaient offert une prime de cinq millions de dollars pour toute information permettant l'arrestation de ce chef de cartel de la drogue au Mexique.

Guzman a été arrêté dans un complexe touristique de la ville balnéaire de Mazatlan, au nord-ouest du Mexique dans le cadre d'une opération menée en coordination par les services de sécurité mexicains et le département antidrogues américain (DEA), selon une source des forces de sécurité américaines.

Selon le procureur général du Mexique Jesus Murillo Karam, son arrestation a été le résultat de plusieurs mois de travail en coordination avec les Américains ayant abouti à 13 arrestations et à la saisie de plus d'une centaine d'armes.

Le procureur général américain s'est félicité du travail accompli avec le Mexique "grâce aux relations de coopération que les agences américaines (de lutte contre le trafic de drogue) entretiennent avec leurs homologues mexicains".

M. Holder a souligné que le "Chapo" était à la tête d'un empire criminel accusé de meurtres et d'avoir détruit "des millions d'existences à travers le monde par l'addiction à la drogue, la violence et la corruption".

"Nous saluons le gouvernement du Mexique, le professionalisme et le courage des forces de sécurité mexicaines pour cette arrestation", a-t-il dit.

A la tête du cartel de Sinaloa, le plus important du Mexique, "Chapo" était l'un des principaux exportateurs de cocaïne et de marijuana aux Etats-Unis.

Le secrétaire américain à la Sécurité intérieure Jeh Johnson s'est également félicité de cette arrestation, une importante "victoire" dans le cadre des efforts déployés par les Etats-Unis et le Mexique pour combattre "le trafic de drogue, la violence et les activités illégales le long de notre frontière commune".

Cette arrestation est la plus importante au Mexique depuis l'accession au pouvoir du président Enrique Peña Nieto, en décembre 2012.

oh/mr/gg

PLUS:hp