NOUVELLES

Espagne - 25e journée: Le Real fait le plein avant la C1, Bale supersonique

22/02/2014 12:13 EST | Actualisé 24/04/2014 05:12 EDT

Le Real Madrid, mis sur orbite par un missile de Gareth Bale, a battu Elche (3-0) samedi au stade Bernabeu pour la 25e journée du Championnat d'Espagne, prenant provisoirement trois points d'avance en tête avant de retrouver la Ligue des champions mercredi.

Toujours privés de Cristiano Ronaldo, qui purgeait son troisième et dernier match de suspension, les Madrilènes ont pris l'avantage grâce à une frappe d'Asier Illarramendi (34). Bousculés par un promu accrocheur, ils se sont ensuite mis à l'abri sur une splendide frappe de plus de 30 mètres de Bale (72) et un tir d'Isco à angle fermé sur une passe décisive de Karim Benzema (81).

Ce succès leur permet de s'emparer de la première place en solitaire avec 63 points, soit trois longueurs devant le FC Barcelone, en déplacement samedi soir (19h00 GMT) sur la pelouse de la Real Sociedad, et devant l'Atletico Madrid, qui joue dimanche à Pampelune contre Osasuna (20h00 GMT).

A quatre jours de leur huitième de finale aller de C1 contre Schalke 04, les hommes de Carlo Ancelotti ont signé un match moins abouti que lors de leurs dernières sorties. Mais, outre la sanction de Ronaldo, c'est sans doute lié à l'absence du milieu de terrain Luka Modric, lui aussi suspendu.

Sans l'inlassable Croate, le Real a moins contrôlé le ballon et moins brillé, même si Benzema s'est signalé par son intense activité, surtout en début de match.

Le Français a allumé les premières mèches d'une frappe à ras de terre bien sortie par le gardien (3) ou d'une talonnade pour lancer Gareth Bale, lequel a contraint Elche à concéder un corner. Frappé rentrant, le ballon d'Angel Di Maria a rebondi sur la tranversale (9).

A la demi-heure de jeu, Illarramendi, remplaçant de Modric, a enfin trouvé la faille d'une frappe dont la trajectoire, légèrement déviée, a trompé le gardien d'Elche (34).

Malgré ce but, Elche n'a jamais désarmé et le ton est monté après la pause, avec de nombreux accrochages, même si la charnière du Real Pepe-Raphaël Varane a très peu été mise en danger.

Pour remettre le Real dans le bon sens, il fallait bien le but supersonique de Bale, pourtant très maladroit jusque-là: le Gallois a expédié une frappe du gauche plein axe qui a rebondi sous la barre avant de rentrer (72), soit son 10e but en Liga cette saison.

Et l'entrée d'Isco a ensuite permis au petit meneur de jeu espagnol de marquer le troisième but d'un tir à angle fermé (81) et de faire le plein de confiance avant le grand rendez-vous européen de la semaine prochaine.

jed/bvo

PLUS:hp