Huffpost Canada Quebec qc

Sotchi 2014: le choix des arbitres pour la finale de hockey soulève un tollé en Suède

Publication: Mis à jour:
REFEREE SOTCHI
AFP

SOTCHI, Russie - En Suède, on fait déjà les gorges chaudes parce que quatre arbitres nord-américains vont être d'office pour la finale olympique de hockey masculin impliquant le Canada, dimanche.

L'Américain Brad Meier, qui demeure à Calgary, et le Canadien Kelly Sutherland, de Richmond, en Colombie-Britannique, seront les arbitres en chef. Les deux juges de ligne seront les Ontariens Derek Amell et Greg Devorski. Les quatre gagnent leur vie dans la LNH.

Le dévoilement de l'identité des arbitres a soulevé un tollé en Suède, où l'ancien joueur vedette Peter Forsberg a qualifié la nouvelle de «farce monumentale» dans un quotidien suédois.

Le choix des arbitres aux Jeux olympiques, fait par la Fédération internationale de hockey sur glace, doit obtenir l'aval des deux équipes finalistes.

En Russie, l'entraîneur de l'équipe suédoise, Par Marts, ne s'est dit aucunement préoccupé par la situation.

«Je n'ai aucun problème avec ça, a affirmé Marts aux journalistes. J'espère qu'ils vont bien faire leur travail.»

Le défenseur Erik Karlsson a fait remarquer que la plupart des arbitres dans la LNH sont des Canadiens.

«Ils ont possiblement un faible pour le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto, mais rien ne paraît. Ils sont impartiaux.»

Karlsson, défenseur étoile des Sénateurs d'Ottawa, a ajouté qu'il ne s'attarde pas à l'arbitrage.

«Comme vous avez pu le voir vendredi, nous avons eu deux jeux de puissance et la Finlande en a eu plusieurs. Nous n'avons aucun contrôle là-dessus, et c'est la même chose pour le Canada.»

Niklas Kronwall, un autre défenseur, a même dit voir un avantage pour ses coéquipiers et lui, qui évoluent pour la plupart dans la LNH, parce qu'ils sont familiers au style d'arbitrage nord-américain.

«Ce sont tous des arbitres des États-Unis et du Canada dans la Ligue nationale. Nous connaissons leur façon de faire et leur niveau de tolérance, ce sera donc plus facile pour nous également.»

La finale en chiffres

Ce sera le 17e affrontement olympique entre ces pays, le Canada ayant enlevé les honneurs de 12 duels, en plus d'avoir fait match nul une fois.

Le Canada, qui a décroché l'or aux Jeux de Vancouver, va tenter de devenir le premier pays à conserver son titre depuis que l'Union soviétique a réalisé l'exploit en 1984 et en 1988.

Les représentants de l'unifolié n'ont pas remporté de médaille d'or olympique à l'extérieur de l'Amérique du Nord en 62 ans, soit depuis les Jeux d'Oslo en 1952.

Ce sera la première fois depuis 1984 que l'équipe championne n'aura pas subi la défaite dans le tournoi olympique.

La Suède a été sacrée championne du monde en 2013. Aucun pays champion du monde n'a ajouté le titre olympique à son palmarès depuis 30 ans. L'Union soviétique avait remporté le Championnat du monde en 1983, avant de gagner l'or aux Jeux de Sarajevo en 1984.

» TOUTES LES DERNIÈRES NOUVELLES DANS NOTRE SECTION SPÉCIALE SOTCHI 2014

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Canada contre États-Unis à Sotchi
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Classement des médailles
1 Russie 13 11 9
2 États-Unis 9 7 12
3 Norvège 11 5 10
4 Canada 10 10 5
5 Pays-Bas 8 7 9
6 Allemagne 8 6 5
Dernières médailles
Hockey sur glace - Hommes
Canada
Suède
Finlande
Bobsleigh - Bob à quatre
Russie
Lettonie
États-Unis
Ski de fond - 50km départ groupé hommes Libre
Russie - Alexander Legkov
Russie - Maxim Vylegzhanin
Russie - Ilia Chernousov
© STATS LLC 2014.