NOUVELLES

Transfert Neymar: le Barça vit "une situation anormale", juge Martino

21/02/2014 08:00 EST | Actualisé 23/04/2014 05:12 EDT

Le FC Barcelone, qui a subi coup sur coup la démission de son président puis la mise en examen du club dans l'enquête sur le transfert de Neymar, vit une "situation anormale", a estimé vendredi son entraîneur Gerardo Martino.

Il y a un mois, le président du Barça Sandro Rosell a été contraint à la démission, visé par une plainte concernant le recrutement de l'attaquant vedette brésilien. Et la justice espagnole a mis jeudi le club en examen en tant que personne morale pour un "délit contre le Trésor public" présumé, soupçonnant que certaines transactions en marge du transfert n'aient pas fait l'objet de versements au fisc.

"Il n'est pas normal de voir, dans n'importe quel endroit du monde, une institution qui vive d'abord le départ de son président puis ce qui se passe maintenant au niveau du club. Je ne dis rien de plus, cela me semble une situation anormale", a réagi Martino en conférence de presse.

"C'est une chose à laquelle, dans mon cas personnel, j'essaie de m'habituer. Je suppose que les joueurs savent de quoi il retourne. Mais ce n'est pas pour autant une chose sur laquelle je doive donner mon avis, je préfère me concentrer sur le football, qui est le plus à même d'apporter des satisfactions à l'équipe ainsi qu'aux supporteurs du Barça".

Le technicien argentin a de nouveau répété qu'il ne trouvait pas Neymar affecté par toute cette affaire. Le Brésilien, remis d'une entorse à une cheville, a fait deux entrées en jeu réussies depuis une semaine, avec un but contre le Rayo Vallecano en Liga (6-0) et une passe décisive en Ligue des champions contre Manchester City (0-2).

"Mais il est également certain que souvent, on n'extériorise pas ses problèmes, et souvent on peut ressentir beaucoup d'injustice ou de surprise. Evidemment, on n'est pas tout le temps avec le joueur pour savoir comment il se sent", a expliqué "El Tata" Martino.

"De ce que je vois, du temps que je peux passer avec lui, je le trouve normal. Mais il est certain également que tout ce qui se passe n'a pas du tout l'aspect de la normalité", a-t-il insisté.

jed/gv

PLUS:hp