Huffpost Canada Quebec qc

Diane Lemieux dénonce l'intimidation sur les chantiers

Publication: Mis à jour:
DIANE LEMIEUX
Radio-Canada

La présidente de la Commission de la construction du Québec (CCQ), Diane Lemieux, invite les travailleurs et les employeurs à briser le silence au sujet de l'intimidation dans le milieu de la construction.

« Le silence ne protège personne » affirme-t-elle dans un communiqué.

« Je comprends que les gens dans l'industrie puissent craindre des représailles, mais on tourne en rond. Le changement passe par la dénonciation. Toute l'industrie peut compter sur la vigueur et la rigueur renouvelées de la CCQ en matière d'enquête. »

La CCQ ajoute que les représentants syndicaux doivent « bannir les mauvaises habitudes passées ».

Cette sortie de Diane Lemieux survient après une série de témoignages troublants entendus à la commission Charbonneau cette semaine.

Un entrepreneur a fondu en larmes lorsqu'il a raconté l'intimidation dont ses frères et lui ont été victimes sur un chantier de la Côte-Nord.

Un autre a soutenu qu'il avait été forcé de conclure une entente avec les représentants syndicaux de la FTQ-Construction pour acheter la paix.

« Je tiens à exprimer mon admiration envers les témoins à la Commission Charbonneau qui ont fait preuve d'un grand courage en dévoilant les détails d'épisodes choquants d'intimidations, de menaces et violence sur des chantiers », a indiqué Diane Lemieux.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
La commission Charbonneau en bref
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Intimidation et extorsion sur les chantiers

La loi contre la discrimination syndicale: un flop

Commission Charbonneau : Bernard «Rambo» Gauthier sur le point ...