NOUVELLES

Concorde : Eddy Savoie devra patienter

21/02/2014 04:32 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

La Ville de Québec ne donnera pas de réponse avant trois mois à l'homme d'affaires Eddy Savoie quant à sa demande de modification de zonage afin de transformer l'hôtel Le Concorde en résidence pour aînés.

La Ville de Québec lui a fait parvenir une lettre dans laquelle elle explique qu'elle entreprendra d'ici les prochains jours une étude sur l'impact économique de la fermeture du Concorde.

L'étude vise à évaluer les conséquences de la fermeture sur l'offre récréative et de tourisme d'affaires, la vitalité commerciale du secteur de la Grande Allée et le marché de l'emploi.

La Ville veut s'assurer que la position retenue pour l'immeuble du Concorde sera conforme à ses orientations pour le secteur.

Puisque la réalisation de l'étude pourrait prendre trois mois, la Ville repousse d'autant la réponse au changement d'usage de l'immeuble demandé par Eddy Savoie

L'homme d'affaires se dit déçu. Il entend communiquer avec Loews Hotels à New York afin de demander une prolongation à son offre d'achat.

« Je vais quand même faire certaines démarches auprès de l'organisation à New York pour voir si c'est possible d'obtenir une extension », dit-il.

Il aurait souhaité que la Ville lui dise s'il obtiendra l'autorisation nécessaire dans le cas où aucun acquéreur ne se manifesterait pour maintenir les opérations de l'hôtel.

L'offre d'achat de l'homme d'affaires Eddy Savoie auprès de Loews hôtels, est conditionnelle à l'acceptation de la Ville. L'offre arrivera à échéance le 28 février.

PLUS:rc